Une famille française d'expatriés se suicide en Suisse

Une famille française d'expatriés se suicide en Suisse

Une famille française d’expatriés qui résidait en Suisse depuis 7 ans dans le très chic quartier chic de Montreux s’est jetée dans le vide du 7ème étage de leur immeuble, ce jeudi 24 mars 2022. Selon la police, alors que des gendarmes venaient de frapper à la porte, les 5 membres de la famille ont fait le choix de sauter ! Un drame qui a fait quatre morts.

Une famille repliée sur elle-même

Selon la Tribune de Genève, la mère, dentiste, avait exercé dans le nord-ouest de Paris. Sa sœur, aussi présente lors des faits, était ophtalmologue, formée à Paris et à Nancy, et une ancienne cheffe de clinique universitaire aux Hôpitaux universitaires de Genève. Selon des témoignages recueillis par le journal, le père travaillait à la maison, « visiblement dans le commerce ».

Interrogé par l’AFP, le porte-parole de la police a indiqué que la famille était « établie en Suisse depuis un certain temps »« On sait qu’on a affaire à une famille qui était plutôt renfermée, qui avait peu de contacts avec l’extérieur mais on ne peut pas en dire plus en l’état » a t-il ajouté. 

Tellement peu de contacts avec le monde que les enfants n’étaient pas scolarisés. Logiquement, la non scolarisation des enfants a entrainé des procédures de contrôle dont une a conduit à l’émission d’un mandat d’amener à l’encontre du père.

Un mandat d’amener contre le père

Selon les premières investigations, deux gendarmes se sont rendus dans l’appartement de cette famille française « pour exécuter un mandat d’amener délivré par la préfecture en lien avec la scolarisation à domicile d’un enfant« , a indiqué la police cantonale vaudoise dans un communiqué.  

Après s’être annoncés, les gendarmes n’ont alors plus entendu de bruit dans l’appartement. Ne pouvant entrer en contact avec les éventuels occupants, ils ont quitté les lieux, mais dans l’intervalle, un témoin a appelé la police pour signaler que des personnes étaient tombées depuis le balcon d’un appartement.  

Un adolescent comme seul survivant !

Les corps ont été retrouvés vers 07h00 (05H00GMT) au pied de l’immeuble, situé à environ 20 mètres du célèbre Casino Barrière de Montreux et du Restaurant Le Fouquet’s.  Le père, son épouse de 41 ans, la sœur jumelle de celle-ci et la fille du couple, âgée de 8 ans, sont les quatre personnes décédées. Le fils, âgé de 15 ans, est hospitalisé dans un état grave.

Police officers talk near the scene, after five people appeared to have jumped from an apartment in Montreux, Switzerland, March 24, 2022. REUTERS/Denis Balibouse

Une enquête a été ouverte par le procureur de service, qui a confié les investigations aux enquêteurs de la police de sûreté, afin de déterminer les circonstances exactes et les raisons de ce drame. La présence d’une autre personne dans l’appartement au moment des faits a pu être exclue en l’état de l’enquête. « Les faits se sont déroulés en huis clos. Les personnes étaient dans l’appartement dans lesquels les faits se sont passés et puis sont tombées du balcon. Est-ce qu’il s’agit d’une chute ou d’autres circonstances, ça c’est l’enquête qui devra le déterminer pour autant que l’on puisse le faire« , a souligné le porte-parole de la police cantonale vaudoise à la radio. « Il y a toute une enquête de voisinage qui va être faite, d’environnement pour essayer de comprendre comment vivait cette famille, dans quelles circonstances », a-t-il dit.

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire