La Suisse va-t-elle se retrouver dans le noir ?

La Suisse va-t-elle se retrouver dans le noir ?

La Suisse, particulièrement dépendante de ses voisins européens pour le gaz et le nucléaire, pourrait bien se retrouver dans le noir l’hiver prochain. La guerre en Ukraine ayant appauvri les approvisionnements en énergie de l’ensemble de l’Europe, la Suisse se retrouve aujourd’hui dans une position délicate.

Les 60% de l’énergie helvétique sont de nature hydraulique et proviennent de leurs barrages. Seulement, cela ne sera pas suffisant pour satisfaire les besoins de la Suisse l’hiver prochain. De plus, la majorité de son parc nucléaire étant à l’arrêt, le pays ne pourra compenser ce manque en énergie par ses centrales nucléaires.

Afin d’éviter les pénuries, le gouvernement du pays a demandé à la population de procéder à des restrictions. Effectivement, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a déclaré que le Conseil fédéral a décidé de « fixer un objectif d’économie volontaire de 15% pour le gaz pendant les mois d’hiver, tout comme le font les pays d’Europe ».

Barrage hydraulique du lac d’Émosson en Suisse

Une nouvelle source d’énergie

Aujourd’hui, la Suisse cherche à investir dans sa nouvelle génération de centrales hydroélectriques. La première sera d’ailleurs inaugurée en septembre dans le massif du Mont-Blanc à Nant de Drance, après quatorze ans de travaux. Contrairement à un barrage classique, la centrale a la particularité de pouvoir réutiliser la même eau d’un lac à l’autre, et produire de l’énergie en continu.

Bien que cette nouvelle génération de centrales symbolise une avancée majeure pour le pays en termes d’énergie verte, la Suisse a pris énormément de retard par rapport à ses voisins. En effet, les parcs solaires et éoliens sont peu développés et ne fournissent donc que peu d’énergie.

Un reportage de TV5MONDE

Auteur

  • TV5 Monde est l'un des trois plus grands réseaux mondiaux de télévision. Elle diffuse huit signaux régionalisés distincts, ainsi que deux chaînes thématiques dédiées à l'Art de vivre (Style HD) et à la Jeunesse (Tivi5monde). TV5 Québec Canada fait également partie du réseau, mais est la propriété du Consortium de télévision Québec-Canada. En tant qu'opérateur de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), TV5 Monde met à disposition un portail multimédia gratuit et interactif pour apprendre et enseigner le français.

Laisser un commentaire