La rentrée avec la covid en Asie

La rentrée avec la covid en Asie

La rentrée approche ! La première moitié de l’année 2020 a été très compliquée. La pandémie, qui a immobilisé la moitié de la planète pendant des mois, a très largement perturbé le système éducatif français à l’étranger.

Parmi les problèmes, le premier fut celui du financement des études des élèves.

 

La rentrée scolaire en ordre dispersé 

Le lycée français de Hong kong
Le lycée français de Hong kong

La rentrée, cependant, malgré tout, s’organise. En ordre dispersé. La pandémie est dans une situation variable selon les territoires. Et cela désorganise tout le réseau.

Au Japon par exemple, et comme nous l’a confirmé l’élu consulaire Thierry Consigny, l’accent est mis sur les protocoles covid-19. La suite ? En discussion.

Une situation qui nous a été confirmée par le Lycée international de Tokyo :

 

« Avant la rentrée de septembre 2020, les instances de concertation de l’établissement seront réunies pour adapter le protocole qui était en vigueur au mois de juin et pour rendre possible une reprise des cours en classe entière et à temps plein, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. »

 

La situation est comparable dans le Lycée international de Kyoto.

La rentrée en Chine ne pourra pas accueillir tous les élèves

Ainsi donc, dans la péninsule, la situation reste évolutive.

Le lycée français de Pondichery
Le lycée français de Pondichery

C'est aussi le cas ailleurs en Asie. Catya Martin, élue consulaire à Hong Kong, nous a indiqué la situation dans l'ancienne colonie britannique. "Nous ne souhaitons rien de plus que d’accueillir les élèves sur leurs campus au plus vite. Nous devons cependant être patients ; l'EDB [le ministère hong-kongais de l'éducation NDLR] nous a d’ailleurs confirmé que nous recevrons un préavis de deux semaines quant au retour des élèves sur les campus" précise le site du lycée.

A Shanghai, le lycée français communique fortement.

"Les autorités ont publié le 15/07 une note indiquant que la rentrée ne pourrait se faire avant le 01/09 et que les personnels et élèves doivent observer une période de 14 jours à Shanghai." nous ont indiqué le service presse sur place.

Partout en Asie, l'incertitude

Une seule certitude dans les lycées en Asie, c'est l'incertitude. C'est vrai à Chennai, moins à Séoul, la rentrée y aura lieu le 1er septembre, à Koh Samui en Thaïlande, au lycée français de Bombay, et à celui de Delhi.

"C'est sûrement voulu car cela a été très tendu en Asie" nous a soutenu Marie, du personnel enseignant sur place.

Voulu ou subit, en tout cas une priorité: les élèves et à travers eux, la rentrée.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire