La France vaccinera ses expatriés en Thaïlande

La France vaccinera ses expatriés en Thaïlande

L’ambassadeur de France en Thaïlande Thierry Mathou vient d’officialiser la mise en place d’une campagne de vaccination orchestrée par notre pays dans 8 centres sur place.

La Covid-19 en Thailande

La Thaïlande a lancé, lundi 7 juin, sa campagne de vaccination massive contre le Covid-19 au moment où le pays tente de venir à bout d’une troisième vague de contaminations et s’apprête à rouvrir timidement ses frontières aux touristes internationaux.

La Thaïlande a réussi à maintenir les infections à un niveau très faible pendant toute l’année 2020 grâce à des restrictions de voyage draconiennes et à un isolement rapide des cas positifs. Mais un foyer a démarré dans un quartier de la vie nocturne de Bangkok le mois dernier, et le nombre total de cas a fortement augmenté pour atteindre près de 180 000, et plus de 1 200 décès.

En parallèle, les 25 sites de vaccination, dont certains dans des centres commerciaux et des supermarchés, étaient installés dans la capitale thaïlandaise pour vacciner jusqu’à 70 000 personnes par jour, en majorité avec le vaccin AstraZeneca produit localement. Malheureusement, le vaccin, comme en Europe, n’est pas accepté par la population ce qui ralentit la mise en place de la couverture vaccinale. Avec les risques de retrait de l’AstraZeneca du marché européen, ce qui empêcherait les vaccinés en Thaïlande d’obtenir leur certificat européen, les expatriés sollicitaient depuis plusieurs semaines une aide de la France.

Une campagne complexe à mettre en place

La France, comme à Madagascar ou en Inde, a donc répondu aux sollicitations de ses citoyens que Thierry Mathou, l’ambassadeur de France sur place, avait relayées avec insistance auprès des cabinets de Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’Etat aux Français de l’Etranger et de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères et européennes.

Mais mettre en place une telle campagne dans un pays tiers avec un vaccin homologué par l’Union européenne ne va pas de soi.

« Il ne s’agit pas en effet d’administrer en catimini quelques dizaines voire quelques centaines de doses à quelques privilégiés, mais bien de disposer en toute transparence et dans le strict respect des règles juridiques mais aussi des protocoles sanitaires en vigueur, de plusieurs milliers de doses.« 

Thierry Mathou, Ambassadeur de France en Thailande

Après moult négociations entre Bangkok et Paris, il fut établi un protocole accepté par les deux pays. C’est donc le vaccin unidose Janssen de Johnson qui sera mis à notre disposition par les autorités françaises. Ce vaccin a l’avantage d’être homologué en France, mais également en Thaïlande.

Qui pourra bénéficier de la campagne de vaccination ?

Mais le Janssen a un petit défaut, compte-tenu des règles actuelles fixées par les autorités sanitaires françaises sur l’utilisation de ce vaccin, seuls les ressortissants français de 55 ans et plus seront donc éligibles à cette vaccination. L’accès à ce traitement sera évidement gratuit. Il est cependant nécéssaire de disposer d’une pièce d’identité française et de s’inscrire sur le registre consulaire.

Les expatriés pourront en bénéficier dans 8 centres de vaccination qui seront ouverts sur le territoire dans les prochains jours à Bangkok, Pattaya, Hua Hin, Ko Samui, Phuket, Chiang Mai, Khon Kaen, et Udon Thani.

« Je tiens à remercier ici tous ceux qui l’ont rendu possible, à commencer par les autorités thaïlandaises, mais également la société de logistique qui transportera les vaccins, les hôpitaux qui assureront la vaccination, ainsi que l’équipe de l’ambassade qui ne compte ni son temps ni son énergie pour organiser la campagne.« 

Thierry Mathou, Ambassadeur de France en Thailande

Cette campagne est la plus importante mise en place hors de France par les autorités consulaires. Un test grandeur nature pour un déploiement dans tous les pays où cela sera nécéssaire ?

Laisser un commentaire