La France en 2070…. Une météo bien différente

La France en 2070…. Une météo bien différente

février 10, 2020 0 Par Loic Pautou

Chaque matin, un sujet pertinent concernant l’environnement planétaire et les bonnes résolutions à prendre pour sa protection. On a une petite idée de ce à quoi pourrait ressembler la France en 2070. Géraldine de Mori a révélé sur la radio française RMC la dernière simulation des conséquences du réchauffement climatique en France et en Europe.

Carte BFMTV

Encore une étude sur les conséquences du changement climatique? Pas tout à fait. Celle de l’agence européenne de l’environnement est particulière:d’abord parce qu’elle se base sur les toutes dernières données scientifiques. Et ensuite parce qu’elle est ultra précise, on peut voir les conséquences non pas à l’échelle de la planète mais à l’échelle d’une région voire d’une ville.

Et l’impact du changement climatique ne sera pas du tout le même qu’on habite à Venise ou à Stockholm. Ce qu’on peut retenir, c’est que la France ne sera pas la plus touchée par le réchauffement, mais les conséquences seront quand même très visibles. Avec notamment une hausse des phénomènes météos extrêmes, on en a un bel exemple en ce moment.

Les prix des produits agricoles vont grimper en flèche

Si on prend l’exemple des fortes pluies, dans les années 2071/2100, elles devraient être 2 à 3 fois plus fréquentes qu’aujourd’hui, avec de plus en plus de crues éclairs et d’inondations, en particulier autour de la région lyonnaise.

Les sécheresses seront aussi plus fréquentes, plus longues et plus graves pratiquement dans toute l’Europe. En France, au lieu d’une grave sécheresse tous les 8 ans, on passera à une grave sécheresse tous les 2 ou 3 ans.

Avec de grosses conséquences sur l’agriculture. En Europe, on ne devrait pas avoir de problème de sécurité alimentaire comme ça pourra être le cas en Afrique ou en Asie, mais les prix des produits agricoles risquent de grimper en flèche.

En revanche, si les agriculteurs arrivent à s’adapter notamment en variant les cultures, ils pourraient en sortir vainqueur et augmenter leur revenu, indique l’étude.

Avec une augmentation des sécheresses et des vagues de chaleur, il y aura aussi de plus en plus de feux de forêts. 

La saison des incendies sera de plus en plus longue, avec des feux de plus en plus violents. Des zones qui ne sont pas concernées aujourd’hui seront à risque d’ici la fin du siècle. Les régions du Centre de la France ou le Sud de la Bretagne pourraient alors être touchées.

Enfin la hausse du niveau de la mer. Sur les côtes françaises, le niveau de la mer devrait augmenter d’un mètre d’ici la fin du siècle avec des risques de submersions sur tout le littoral.

Quoiqu’on fasse, le réchauffement climatique va se poursuivre dans les prochaines années… Mais son impact sera beaucoup moins grave si on arrive à garder ce réchauffement sous les 2°, ce qui est prévu par l’accord de Paris… Ce qui n’est aujourd’hui pas du tout en bonne voie puisqu’on se dirige plutôt sur un réchauffement entre 4 et 7°.

D’où une nécessité de diminuer nos émissions bien sûr, mais aussi de s’adapter. A partir d’aujourd’hui vous allez pouvoir voir sur le site de l’agence européenne de l’environnement, les conséquences précises du réchauffement dans votre région.

Publicités