La campagne d'automne 2020 pour les bourses scolaires est ouverte !

La campagne d'automne 2020 pour les bourses scolaires est ouverte !

La crise sanitaire de la Covid-19 s'éternise. Les premières rentrées s'annoncent dans les pays de l'hémisphère sud mais toujours aucune certitude sur les cours en présentiel... Cependant, on ne peut que souhaiter un retour à la normale dès les premiers jours de cours.

C'est dans ce cadre que la deuxième campagne de Bourse de l'année 2020 est lancée par les consulats dans le monde entier. 

L'éducation nationale est gratuite en France. Mais à l'étranger, les contraintes budgétaires, les lourds frais de personnel détachés de France, l'acquisition des terrains ont contraint les différents réseaux dont l'AEFE à instaurer une participation des parents d'élèves aux couts de fonctionnement annuels.

Conscient de l 'importante de la transmission de la culture française aux jeunes expatriés pour perdurer le lien avec la Nation, depuis des décennies, l'Etat Français a mis en place un généreux système de bourse le plus souvent malheureusement sous exploité.

 

Mode d'emploi

Le conseil consulaire des bourses se réunit une première fois habituellement au printemps. Il émet un avis et fait des propositions qui seront examinées par la Commission nationale des Bourses qui se réunit à Paris, en juin. Les familles sont ensuite avisées individuellement de la décision prise par cette commission, avant la rentrée scolaire concernée.

Le conseil consulaire des bourses se réunit une deuxième fois en octobre ou novembre. Il ne prend en compte que les demandes des familles venues s’installer au Portugal après la date limite de dépôt des dossiers de la première réunion ou déjà installées dans la circonscription mais dont la situation financière a changé de façon notable depuis la clôture de la première campagne boursière ou sollicitant une révision de la décision prise à l’issue de la première campagne boursière.

Les critères d’attribution et le mode de calcul des bourses sont fixés par l’Agence pour l’Enseignement du Français à EtrangerConsulter la brochure des bourses scolaires 2020/2021

L’enfant de nationalité française, inscrit au registre des Français établis hors de France, doit résider dans la circonscription consulaire avec un ou ses deux parent(s) et être scolarisé dans un établissement français. Les enfants scolarisés dans une école maternelle doivent être âgés de 3 ans dans l’année civile concernée pour pouvoir en bénéficier.

 

Quels sont les principaux motifs de rejet des dossiers ?

- Dossier arrivé hors délai
- Dossier incomplet et/ou formulaire non signé
- Déclarations inexactes
- Incohérence dans les chiffres (revenus par rapport aux charges)
- Revenus plaçant le dossier hors barème (cf. brochure d’information)
- Patrimoine immobilier ou mobilier plaçant le dossier hors barème

La commission nationale des bourses se réunit à nouveau en décembre. Les familles sont avisées des décisions les concernant vers la fin du mois de décembre.

Dans tous les cas, les demandes de bourses scolaires doivent être renouvelées chaque année pour chaque enfant concerné

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire