France : Tests PCR pour tous mais pas de quarantaine généralisée

France : Tests PCR pour tous mais pas de quarantaine généralisée

Emmanuel Macron a annoncé, à l'issu du Conseil des chefs d'Etats de l'Union européenne, ce jeudi 21 janvier 2020, la mise en place d'une obligation de présenter un test PCR réalisé 72 heures avant le départ pour l'ensemble des voyageurs européens (hors voyages dits essentiels). Petit détail, cette mesure ne s'appliquera pas aux transports terrestres. Après de nombreuses hésitations, finalement, seulement les passagers des bateaux et des avions sont concernés.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a, elle, estimé jeudi soir que "tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés", "en raison de la situation " liée à la pandémie de Covid-19".

« Il faut se préparer à une escalade rapide de la rigueur des mesures (pour contrer le virus) dans les semaines à venir afin de préserver les capacités de soins, ainsi qu’à accélérer les campagnes de vaccination ».

L’agence européenne chargée des épidémies

Qu'est ce qu'un voyage essentiel ?

La définition de «voyage essentiel» est à géométrie variable. En principe, il appartient au voyageur de déterminer si son voyage est essentiel ou pas, mais attention, les autorités pourraient en juger autrement ! 

De manière générale, il est convenu que les voyages sont dit essentiels dans les cas suivants :

  • Obligation de soins
  • Convocation judiciaire
  • Déplacement professionnel pour une activité ne pouvant se réaliser en télétravail
  • Porter assistance à un mineur ou à une personne âgée de sa famille immédiate (descendant, ascendant). Par exemple, vous pouvez rendre dans le lieu d'hospitalisation d'un enfant étudiant à Paris, qui viendrait d'avoir un accident, sans avoir à présenter de test PCR.
  • Évènements familiaux majeurs
  • Visite d'un conjoint ne vivant pas sous le même toit

Muni de vos justificatifs, vous pourrez donc accéder au territoire national sans avoir à réaliser de test PCR ni à subir de quarantaine, si vous provenez d'un pays membre de l'Union européenne. Pour les voyageurs (nationaux inclus) provenant d'un autre pays, les tests PCR et la quarantaine s'appliqueront quelque soit la raison de votre venue en France.

Les frontaliers et les transporteurs exemptés

Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre seront, aussi, exemptés de cette obligation, a indiqué l’Elysée.

400 000 personnes traversent la frontière chaque jour pour rejoindre son lieu de travail en France. Français ou non, ils seront tous exemptés de ces formalités. Mais attention, cette dérogation est uniquement valable dans le cadre professionnel ou pour les taches quotidiennes, les visites de courtoisie aux amis ne seront pas autorisées. Il n'y aura pas besoin d' attestation de votre employeur pour circuler.

Autre catégorie de travailleurs exemptés, les transporteurs terrestres et leurs passagers ne seront, donc, pas contraints de présenter un test PCR. La Commission européenne comme les Etats ont voulu préserver les circuits d'approvisionnements des citoyens et des industries.

Toutes ces mesures s'appliquent à partir du dimanche 24 janvier, aucune date de retour à la normale n'a été communiquée. Au contraire, un certificat de vaccination, obligatoire pour circuler entre les pays de espace Schengen, est à l'étude.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire