Londres : un consulat en mode dégradé

Londres : un consulat en mode dégradé

Depuis le 13 janvier 2021, le Consulat de France à Londres a décidé de limiter le flux de personnes. 

En effet “la forte dégradation de la situation sanitaire au Royaume-Uni, et à Londres en particulier (augmentation du nombre de cas, occupation des hôpitaux, mortalité, etc…), ne permet plus au Consulat d’accueillir pour le moment ses usagers dans des conditions de sécurité et de précaution sanitaires satisfaisantes.”

“Selon les évidences, le variant anglais serait associé à une forte augmentation de la mortalité.”

Boris Johnson

Les effets négatifs du nouveau variant 

Ce vendredi 22 janvier, il y a eu 1401 décès dans les dernières 24h et 40261 nouveaux cas. Dans une conférence de presse à Downing Street, le Premier ministre Britannique, Boris Johnson, a annoncé que “selon les évidences, le variant anglais serait associé à une forte augmentation de la mortalité.”

Quelles conséquences pour les expatriés ? 

“Le nombre de rendez-vous pour accomplir des formalités au service de l’administration des Français est à présent réduit de manière significative. Des rendez-vous déjà pris ont par ailleurs dû être annulés, les personnes concernées ont été informées”, selon le site internet du Consulat. 

Concrètement, cela entraine une diminution des plages horaires disponibles sur le site internet dédié (Ariane).

Qu’en est-il pour les passeports ? 

Le Consulat de France conseille désormais de “privilégier les demandes de passeport qui répondent à des situations d’urgence avérée, qui doivent être justifiées avec preuve à l’appui (passeport expiré ou arrivant à expiration dans un délai de moins d’un mois, titre de transport, justificatif de déplacement…). Le Consulat a conseillé aux personnes “de ne pas prendre rendez-vous pour le moment si la situation n’est pas de caractère d’urgence.”

Par ailleurs, le gouvernement britannique déconseille fortement les déplacements internationaux qui doivent répondre à des raisons impératives.Le Consulat invite à respecter les consignes gouvernementales et limiter les déplacements à des démarches essentielles. Toutes les informations sont à retrouver sur https://www.gov.uk/guidance/national-lockdown-stay-at-home.

Et les cartes d’identité?

La réception des demandes des cartes d’identité (CNIS) sera suspendue à compter du lundi 25 janvier. 

Il faut impérativement prendre rendez-vous pour retirer des cartes d’identité et des passeports. “Si vous vous apprêtez à déposer une demande urgente de passeport, privilégiez l’envoi à domicile, qui sera traité en priorité.” 

Les modalités d’accès au Consulat 

“L’accès au Consulat sera donc refusé à toute personne se présentant sans rendez-vous.”

Le Consulat de France à Londres sur son site internet

Les visiteurs doivent porter un masque dès l’entrée du bâtiment et apporter leur propre stylo. Le paiement des frais se fait par carte bancaire (Visa ou Mastercard). L’accès sera refusé à toute personne présentant les symptômes (fièvre, toux notamment). Les personnes ne présentant pas les symptômes du COVID-19 seront autorisées à rentrer. 

Les horaires de rendez-vous doivent être respectés. Enfin l’accès sera refusé aux personnes se déplaçant avec un sac ou un bagage quelle qu’en soit la taille. Les animaux sont interdits au Consulat. 

Qu’en pensent les Français à Londres ? 

Julien, un expat a posté un commentaire sur une page Facebook des Français à Londres, s’interrogeant si “certains ont déjà refait leur passeport français au Royaume-Uni.” Il se demande également si “tout se passe sur rendez-vous avec l’ambassade ou si certains ont réussi à faire toutes les démarches en ligne.” L’information semble donc ne pas avoir été communiquée à tous nos compatriotes sur place.

Cependant quelques uns ayant déjà eu la difficile expérience, lui, ont répondu : “Rendez-vous à prendre en ligne, puis les formalités au Consulat à South Kensington (le quartier français à Londres où se situe le bâtiment).” Une autre personne, Lamia lui a répondu également : “Rendez-vous pris en ligne 6 mois avant la date d’expiration de mon passeport. Passeport prêt 2 semaines après. De nouveau prise de rendez-vous en ligne pour retrait.” Enfin Mathilde a répondu au post de Julien: “Ma carte d’identité a mis presque 3 mois à arriver, je te conseille de t’y prendre à l’avance.”

Sur une autre page Facebook, Sophie souhaite savoir “comment et où obtenir un laissez-passer entre la France et l’Angleterre.”

Elle ajoute que “le consulat de France à Londres ne me répond pas et réciproquement pour ma compagne! Nous avons envoyé des e-mails à ce jour sans réponse. Apparemment il s’agit de prouver une vie commune avant le premier confinement ce qui est le cas. Nous pouvons réunir tous les documents”, mais Sophie se demande “à qui les envoyer?” Jess lui a répondu en anglais “visas.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr. Ils répondent plutôt vite et j’ai eu le mien en 12 heures (UK / France LP).”

Une association à Londres mobilisée 

Julie, une Française à Londres, nous explique qu’elles “ont proposé de l’aide aux personnes en difficulté avec leur association “Les Passantes Londres” et ont dû répondre à des gens qui étaient dans des situations de détresse.” 

Elle ajoute que “nous avons fait remonter ces problèmes aux conseillers consulaires et au député pour les alerter.” Depuis la fermeture brutale des frontières en décembre, quelques jours avant Noël, cette association de femmes françaises propose régulièrement son aide aux autorités.

Une élue consulaire au Royaume-Uni

Patricia Connell

Selon Patricia Connell, élue consulaire au Royaume-Uni, basée à Londres, “Le Consulat a limité le nombre de personnes pendant le premier confinement puisque les voyages sont déconseillés et qu’il est dangereux de se retrouver dans un endroit clos, les passeports et autres papiers deviennent superflus.”

Les actes de mariage ou autres sont aussi concernés. Conséquence : plus personne ne peut se marier. Cette situation devient très compliquée. 

Baisse du nombre de personnes au Consulat

Patricia Connell ajoute que “même si le consulat a réduit le nombre de rendez-vous, je pense que de toute façon ils ont une énorme baisse de demandes. Ce n’était pas le cas avant le mois de décembre dans le sens que tout le monde était paniqué parce que les gens voulaient partir et rentrer en France pour passer les fêtes avec leurs familles. Le Consulat était absolument inondé, il n’arrivait pas à donner de la tête, mais là ce n’est pas tout à fait le même cas de figure.”

“Je n’ai reçu aucun témoignage.” 

Patricia Connell – élue consulaire au Royaume-Uni

L’Elue consulaire de La République en Marche nous explique que “Personne ne m’en a parlé dans le sens que personne ne s’est plaint d’avoir un rendez-vous.” 

“Actuellement si vous avez besoin d’un passeport d’urgence, vous n’avez aucun problème de le faire faire. Mais dans l’ensemble il ne doit pas y avoir énormément d’urgence puisque les gens ne peuvent pas se déplacer donc à partir du moment où l’on vous dit de rester chez vous et de sortir seulement ; si vous avez besoin de faire vos courses ou du sport, à la pharmacie ou chez le médecin, je ne vois pas comment d’un seul coup refaire sa carte d’identité, un passeport ou une demande de papier d’état civil est une priorité” 

Patricia Connell – élue consulaire au Royaume-Uni

La vaccination, seul espoir, pour un retour à la normalité

Le Premier ministre Boris Johnson, a annoncé ce vendredi que 5,3 millions de personnes au Royaume-Uni ont reçu la première dose du vaccin. Le gouvernement britannique a pour objectif de faire vacciner 15 millions de personnes d’ici la mi-février afin d’alléger les restrictions. Ça sera un soulagement pour les expats qui pourraient commencer à avoir une vie plutôt normale.

Laisser un commentaire

1 Comment

  1. Bonjour, en tant que membre de l’association Les Passantes je tiens à rectifier les informations énoncées dans votre article à notre sujet. J’en ai déjà fait la demande à votre journaliste mais les modifications n’ont pas été effectuées.
    Notre association n’aide pas les autorités ! Nous aidons les Français.e.s vivant au Royaume-Uni ou de passage, et faisons si besoin le lien avec les autorités pour les alerter de situations d’urgence de certain.e.s de nos compatriotes, comme cela a été le cas avec les personnes que nous avons aidées fin décembre.
    À ce sujet aussi il y a un problème dans le travail que vous avez fait puisque les informations que nous vous avons données sur nos actions en décembre n’ont rien à voir avec le sujet traité dans le reste de votre article.

Laisser un commentaire