France : l'euphorie des terrasses

France : l'euphorie des terrasses

Notre pays ne déroge pas à sa réputation, il aime la table. Privés de restaurants depuis des mois, nos compatriotes se sont jetés sur les terrasses dès les premières heures du matin… Quelque soit la météo, les Français retournent au restaurant, même les chaines télé faisaient leurs matinales depuis les cafés parisiens. Mais d’autres allégements se concrétisent aujourd’hui. On fait le point sur les mesures.

Actualité CORONAVIRUS : Controle de Police Municipale vérifiant l’attestation de déplacement dérogatoire à Eaubonne (95)

Couvre-feu à 21h

Depuis le 3 mai dernier, plus question d’attestation pour vos déplacements de 10 km ou plus. Plus de limite non plus si vous voulez sortir de votre département ou région. Mais le couvre-feu était resté fermement en place à 19h. Ce sera donc une des principales mesures en place ce 19 mai : le recul du couvre-feu à 21h. Pratique pour les retours de week-end un peu tardifs, ou coincés dans les bouchons. Mais attention : les attestations dérogatoires seront nécessaires passé cette heure.

Cinémas, théâtres et spectacles 

Retour également des cinémas, des théâtres et des spectacles, mais là encore les restrictions sont strictes. La jauge est fixée à 35% de leur capacité d’accueil, avec un maximum de 800 personnes dans une même salle. Ces jauges devraint être remontées à 65% le 9 juin, et enfin 100% le 30 juin. Attention, il faut garder les masques même une fois assis.

Magasins et centres commerciaux

Les commerces classés comme « non-essentiels » ont aussi pu rouvrir leurs portes, avec une limite de 8m2 par client. Une limite qui devrait être abaissée à 4m2 le 9 juin prochain, avant d’être supprimée le 30 juin.

Terrasses à 50%

Les terrasses des restaurants, des cafés et des bars sont donc autorisées à rouvrir. Pour le moment, et jusqu’au 9 juin prochain, la capacité des terrasses est limitée à 50% de leur potentiel, avec 6 personnes par table au maximum. L’intérieur des restaurants et des bars resteront fermés au moins jusqu’au 9 juin. Attention, il faut là aussi garder les masques à table, en dehors, évidemment, des moments de consommation effective.

Laisser un commentaire