France : bars et restaurants toujours fermés après le 1er décembre

France : bars et restaurants toujours fermés après le 1er décembre

Les règles du confinement resteront inchangées « au moins pour les quinze prochains jours », a annoncé le premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse du jeudi 12 novembre dédiée à la Covid-19.

« Il serait irresponsable de lever et même d’alléger le dispositif de confinement pour l’instant« 

Jean Castex

De « premières mesures d’allégement » du reconfinement pourraient intervenir au 1er décembre à la stricte condition que la situation sanitaire s’améliore. Ces mesures seraient alors « strictement limitées aux commerces » qui ont été obligés de fermer et ne concerneraient pas les bars, les restaurants et les salles de sport.

L’attestation jusqu’à Noël ?

Une attestation de déplacement sera toujours nécessaire au-delà du 1er décembre sur le territoire français.

Le gouvernement sera « amené à prendre des mesures supplémentaires » si, « la semaine prochaine », la tendance à l’amélioration des indicateurs sanitaires « ne se confirmait pas », a averti le premier ministre.

« Notre objectif est de pouvoir permettre un nouvel allégement au moment des vacances de Noël », a dit Jean Castex. Toutefois, « il ne serait pas raisonnable d’espérer pouvoir organiser de grandes fêtes ».

Le gouvernement va « continuer à apporter un soutien économique massif à tous les commerces et toutes les entreprises qui ont été contraints de fermer », a déclaré le chef du gouvernement.

Les bailleurs qui renonceront à leur loyer du mois de novembre pour un commerçant bénéficieront d’un crédit d’impôt de 50 %, et non de 30 % comme prévu jusqu’ici, a annoncé le ministre de l’économie, Bruno Le Maire.

Plus de tests et solidarité professionnelle

1,2 million de tests antigéniques, aux résultats plus rapides, vont être mis à disposition des établissements scolaires.

Tandis que près de 1 600 étudiants seront recrutés, de novembre à janvier, pour accompagner dans les universités les étudiants « les plus en difficulté ».

Aucune modification des règles d’entrée sur le territoire ne semble être prévue.

Laisser un commentaire