Expatriés et validité du passe vaccinal

Expatriés et validité du passe vaccinal

Quatre mois sans dose de vaccin. Votre passe n’est plus valable en France. Votre passe vaccinal est-il encore valable ?

Dès ce mardi, les adultes n’ayant pas effectué leur dose de rappel dans un délai de quatre mois verront leur passe vaccinal désactivé en France. Jusqu’ici, l’intervalle entre les deux premières doses et le rappel était fixé à sept mois. Ce délai est toujours en vigueur dans les autres pays européens.

7 millions de Français sans passe

La sanction tombe pour les moins pressés à effectuer leur dose de rappel. Ce mardi, près de sept millions de Français risquent de voir leur passe vaccinal, précieux sésame pour entrer dans les bars, restaurants ou cinémas, leur échapper. En tenant compte des personnes contaminées par le variant Omicron, près de 4,7 millions de Français seraient encore concernés, a insisté, le 2 février, Olivier Véran, le ministre de la Santé.

À partir du 15 février, tous les adultes devront, pour conserver un passe vaccinal valide, avoir effectué leur dose de rappel au maximum quatre mois après la dernière injection. Ce délai était jusqu’ici de sept mois.

La fenêtre de tir pour effectuer sa dose de rappel est donc largement réduite. « L’injection de rappel devra être réalisée dès trois mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de quatre mois maximum », indique le ministère de la Santé. Autrement dit, la personne aura un mois pour réaliser son rappel.

Les adolescents de 12 à 15 ans ne sont pas soumis au passe vaccinal. Ils restent en revanche soumis au passe sanitaire et doivent, pour accéder aux lieux recevant du public, présenter une preuve de vaccination, un certificat de rétablissement ou un résultat de test négatif. Comme pour leurs aînés mineurs, la dose de rappel n’est pas obligatoire.

Et les expatriés ?

Comme les autres Français, ils seront soumis aux mêmes règles. Cependant, pour ceux vaccinés dans l’Union européenne, la Commission indique que ce sont les règles du pays émetteur qui déterminent la validité du certificat européen pour circuler dans l’espace commun. Vous pourrez donc toujours accéder au territoire national. Par contre les activités sociales soumises au passe vaccinal vous seront donc interdites.

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire