Fin du passe vaccinal en France début avril ?

Fin du passe vaccinal en France début avril ?

Bientôt la fin du passe vaccinal ? Pour Alain Fischer, président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, la situation sanitaire pourrait évoluer suffisamment vite dans les prochaines semaines pour justifier de mettre fin au dispositif « d’ici fin mars-début avril ». Une bonne nouvelle quand on connait les périples des expatriés (hors UE) pour obtenir ce sésame.

Un taux d’incidence 10 à 20 fois moins élevé qu’aujourd’hui

Interrogé par la mission d’information du Sénat, le professeur d’immunologie a précisé mercredi 9 février les conditions qui doivent encore être remplies pour un tel allègement. « Il faut un taux d’incidence réduit. (…) Ça veut dire au moins 10 ou 20 fois moins élevé qu’aujourd’hui, et surtout que la surcharge hospitalière actuelle ait disparu. »

Mais « l’incidence est en train de diminuer assez vite », a reconnu le « Monsieur vaccins » du gouvernement. « Si les gens se vaccinent et suivent les consignes, d’ici la fin mars-avril, j’espère qu’on arrivera à cette situation. » Une estimation qui confirme la trajectoire évoquée le 2 février par le ministre de la Santé Olivier Véran.

« La fin [du passe vaccinal], on la connaît, c’est juillet. Mais si nous pouvons supprimer le passe avant, nous le ferons.« 

Olivier Véran, ministre français de la Santé

Une position suivie par le gouvernement

Après le Conseil des ministres du 09 février 2022, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement français, a rappelé que des premières séries de restrictions avaient été levées le 2 février, puis le 16 février, et que ce calendrier devrait se poursuivre avec potentiellement en mars, l’allègement du protocole sanitaire dans les écoles.

Suivant le président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, Gabriel Attal a souligné, lors de son point presse, la baisse de la propagation de la Covid-19 en France ces derniers jours, et l’amélioration de la situation à l’hôpital, il a ouvert la possibilité à une levée du passe vaccinal « fin mars début avril ».

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire