Emmanuel Quidet, le président de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe naturalisé russe en pleine crise ukrainienne

Emmanuel Quidet, le président de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe naturalisé russe en pleine crise ukrainienne

Dans la communauté française de Moscou, tous ceux qui veulent faire du business avec la Russie connaissent Emmanuel Quidet. Cet homme qui a co-fondé il y a 25 ans la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe est depuis quelques jours un citoyen russe par la grâce de Vladimir Poutine. Zoom sur une curieuse naturalisation en plein crise opposant la Russie et les Occidentaux sur l’Ukraine.

Une Chambre de Commerce et d’Industrie influente

La CCI France Russie regroupe 400 entreprises françaises, russes et internationales en 2021. Les adhésions constituent la principale source de financement, assurée principalement par 49 partenaires dont Business France. Elle propose de nombreux services de soutien au développement commercial pour les entreprises françaises souhaitant se développer en Russie.

Ainsi, la CCI France Russie fait du lobbying auprès de l’administration russe pour faciliter l’implantation de nos entreprises sur le territoire russe. Dans son conseil économique, qui était présidé jusqu’au 12 avril 2022 par Patrick Pouyanné, président-directeur général de TotalEnergies, depuis c’est Gennady Timchenko, propriétaire du groupe d’investissement privé Volga Group, qui a pris le relais, il était co-président avant le départ du patron français. Dans ce cadre, plusieurs réunions ont eu lieu, ces dernières semaines, entre les services de Vladimir Poutine et des personnalités françaises et russes, comme les directeurs des sociétés membres pour tenter de trouver une solution afin de pérenniser les investissement français dans le pays. Une mission partiellement réussie, puisque de nombreux acteurs français ont du se retirer de Russie.

Un homme au coeur du pouvoir

En mars 2021, à son domicile, Emmanuel Quidet avait organisé un dîner entre son ami oligarque Guennadi Timtchenko, proche du chef du Kremlin, président du conseil économique de la CCIFR et François Fillon lorsque l’ex-Premier ministre français était en quête d’un poste dans un conseil d’administration d’une grande entreprise en Russie. Preuve de l’étendue de son réseau à travers toutes les Russies.

Mais depuis, Guennadi Timtchenko est sur les listes de sanctions européenne et américaine ce qui n’empêche pas la CCI de le laisser piloter son conseil économique. Une bienveillance d’Emmanuel Quidet pour laquelle il fut récompensée, si on peut dire, par l’octroi d’un passeport russe. Mais il ne fut pas le seul, dans la liste figurent onze autres Français, pour la plupart des descendants d’émigrés russes « blancs ». Vivant en Russie depuis longtemps, ils cherchaient depuis des années à récupérer une citoyenneté dont ils avaient été privés.

Un traite ?

La nouvelle de l’attribution du passeport russe à Emmanuel Quidet a provoqué la surprise et l’embarras parmi les Français installés à Moscou. « Je n’en reviens pas », confie un haut diplomate français au journal « Les Echos ».

Pourtant comme nous l’indique le dirigeant d’une société française membre de la CCI, « depuis longtemps, Emmanuel Quidet avait choisi son camp ». Une position dont essaye de se détacher les quelques rares businessmen français encore présents sur place pour qui il faut savoir se fixer des limites éthiques entre les valeurs humaines et les besoins professionnels.

Emmanuel Quidet peut encore faire le choix de refuser le passeport afin de respecter son engagement auprès de la France. Notre pays en lui confiant la CCI Franco-russe a largement participé à la réussite de ce monsieur en Russie, peut-il, convenance économique, tourner le dos à notre pays ? Du côté d’Olivier Becht, le ministre des Français de l’étranger et du commerce extérieur, on se dit préoccupé, et on réfléchit à d’éventuelles sanctions comme le retrait du label Chambre de commerce et d’industrie internationale française. Que va faire Emmanuel Quidet ? La réponse dans les prochains jours.

Auteur

  • Eric Victorien

    Américain par accident (sa mère accoucha de façon prématurée lors d'un voyage professionnel), Eric Victorien décida d'aller rejoindre ce pays qu'il ne connaissait pas à sa majorité. Il participa même à des émissions de télé-réalité. Aujourd'hui, il anime un programme radio à Los Angeles et est correspondant du site Lesfrancais.press.

Laisser un commentaire