Election AFE : LREM et EELV s'ancrent définitivement chez les Français de l'étranger

Election AFE : LREM et EELV s'ancrent définitivement chez les Français de l'étranger

L’élection des Conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger ont eu lieu dimanche dernier. Cette élection indirecte permet au près des 500 conseillers consulaires répartis dans le monde de choisir des représentants qui siègeront pendant les cinq prochaines années deux fois par an à Paris. La première session de cette nouvelle assemblée aura lieu la semaine prochaine dans le quinzième arrondissement de la capitale. Au cours de cette première réunion de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE), les élus s’inscriront dans un groupe politique et se répartiront les différents commissions. Tant que les inscriptions ne sont pas réalisées, il nous est impossible de vous donner la répartition précise des sièges entre les différentes familles politiques. Cependant, les résultats de ce dimanche 5 décembre laissent entendre que La République en Marche (LREM) et Europe Ecologie Les Verts (EELV) soient les grands gagnants de cette élection.

Le reflet des élections consulaires

Si ce résultat est inédit dans la longue histoire de l’AFE, il n’est pas étonnant. En mai 2021, LREM et EELV ont remporté de nombreux sièges dans les conseils consulaires à travers le monde, logiquement ces victoires se sont transposées lors du choix des nouveaux membres de l’Assemblée des Français de l’étranger.

Mais si c’est une bonne nouvelle pour ces 2 partis, il n’en est pas de même pour le Parti Socialiste et Les Républicains.

Recul des LR et du PS

Comme lors des élections consulaires, celles du week-end dernier marquent la fin de l’hégémonie depuis 50 ans du PS et de la droite républicains (RPR, UMP, LR) chez les expatriés. Ainsi, le Parti socialiste arrive, au prix d’accord sur les sénatoriales de septembre 2021, péniblement à maintenir un nombre suffisant d’élus pour constituer un groupe (minimum 10).

Du coté des LR, alors que les ambitions étaient fort modestes comme nous l’indiquait encore le 8 novembre Ronan Le Gleut, sénateur et président de la fédération des expatriés LR, le parti de la rue de Vaugirard a reussi à faire élire une petite quinzaine de conseiller. Mais le groupe sera sûrement plus important. En effet, l’Alliance solidaire du nouveau sénateur Jean-Pierre Bansard a réussi aussi à faire élire quelques représentants qui devraient, comme leur leader au Sénat, siéger avec Les Républicains.

LREM, surtout en Europe

Pour le parti de la majorité présidentielle, LREM, ces élections sont un vrai succès. En particulier en Europe, où ils sont souvent arrivés en tête comme au Benelux.

Moins touchés par les restrictions aux frontières que les Français établis hors du vieux continent, les électeurs de ces circonscriptions avaient voté en masse pour le parti d’Emmanuel Macron. Par ricochet, c’est donc dans les circonscriptions incluant des pays de l’Union Européenne que le nombre d’élus fut le plus important. En tout, c’est près de 30 élus qui devraient constituer le groupe LREM à l’AFE.

EELV, la vague verte

Comme pour les consulaires, le fait marquant est le remplacement du PS par EELV comme première force de gauche chez les Français établis hors de France avec une grosse vingtaine d’élus.

Surfant sur la vague écolo, ils remportent des sièges un peu partout. Alors que les partis de gauche en France ne représentent plus qu’un 1/4 des électeurs, les expatriés, cassant leur image d’évadés fiscaux, furent nombreux à donner leur confiance à cette famille politique et en particulier aux Ecologistes mené par Alexandre Chateau-Ducos.

La présidence dans la ligne de mire

Lors de la 35ème session de l’Assemblée des Français de l’étranger, les nouveaux élus devront choisir parmi eux leur président. Si ce poste est avant tout symbolique, il est important alors qu’aujourd’hui certains voudraient bien réformer voire faire disparaitre cette instance.

Aucun parti ou groupe ne pourra imposer son candidat. Mais les alliances ne sont pas évidentes. Les LR et LREM pourraient facilement faire élire un président. Mais à la veille des élections présidentielles et législatives, est-ce que les états-majors parisiens donneront leur accord ? On peut en douter. A gauche, même tous réunis, l’élection sera difficile à emporter.

Les indépendants en faiseurs de rois

Il faudra donc que les partis ratissent large. Et ils vont s’y atteler dès lundi, en essayant de convaincre les très nombreux élus indépendants de rejoindre leur groupe. Renforçant ainsi le poids de tel ou tel parti, les indépendants sont au coeur des manoeuvres tant pour la présidence que l’AFE que pour celles des commissions.

Et là l’avantage est plutôt à droite, en effet, de nombreux « indépendants » sont proches du sénateur Olivier Cadic (UDI). Ce dernier a été par ailleurs largement réélu aux sénatoriales de septembre 2021. Leur laissera-t-il une réelle indépendance ou les invitera-t-il à rejoindre le groupe LR ? Rien n’est joué. Le sénateur Frassa, ancien président de la fédération LR, n’avait pas été tendre avec Olivier Cadic et ses amis lors des élections consulaires et sénatoriales.

La place de l’AFE ?

Une fois les équilibres de pouvoir mis en place au sein de l’Assemblée des Français de l’étranger, il y aura du boulot sur l’établi. Budget 2022, réinvention de la façon de travailler des commissions en profitant mieux des télécommunications, gestion des aides qui sont toujours mal distribuées, plus de 2 ans après leur attribution dans le cadre de la pandémie, gestion du réseau AEFE : les dossiers ne manqueront pas pour les nouveaux élus.

Ils auront la lourde tâche pendant cette mandature de démontrer l’intérêt de l’Assemblée des Français de l’étranger. Créée alors qu’il n’existait pas de députés des expatriés au sein de l’Assemblée nationale, pour certains aujourd’hui la vieille instance parait dépassée et anachronique.

C’est dans les accomplissements de ces nouveaux conseillers de l’AFE que se jouera la crédibilité de la vénérable assemblée.

Les nouveaux élus AFE

Ci-dessous, vous retrouverez pas circonscription les noms des 90 élus à l’Assemblée des Français de l’étranger. Vous pouvez aussi télécharger le fichier avec les résultats détaillés et le nombre de voix obtenues par listes qui se sont présentées dans chaque circonscription.

4 conseillers élus Canada

M. Olivier DELLAPINA

Mme Francine WATKINS

M. Ramzi SFEIR

Mme Laetitia BERT

7 conseillers élus Etats-Unis d’Amérique

M. Gérard EPELBAUM

Mme Sandrine HULOT

M. Olivier PITON

Mme Warda SOUIHI

M. Loïc LE GLAND

Mme Pascale RICHARD

M. Richard ORTOLI

7 conseillers élus Amérique latine

M. Gérard SIGNORET

Mme Marie-Christine HARITÇALDE

M. Jean-François DELUCHEY

Mme Cécile LAVERGNE

M. Denis GLOCK

M. Martin BIURRUN

Mme Geneviève SUBERVILLE

8 conseillers élus Europe du Nord

M. Benoît MARIN-CUDRAZ

Mme Nathalie PARMEGIANI

M. Samy AMHAR

Mme Isabelle BLANCHOT

Mme Patricia CONNELL

Mme Laurence HELAILI-CHAPUIS

M. Olivier BERTIN

Mme Amélie MALLET

6 conseillers élus Benelux

Mme Catherine LIBEAUT

M. Pierre LAVÉANT

Mme Cécilia GONDARD

M. Thierry MASSON

Mme Hélène DEGRYSE

M. Frédéric SCHAULI

11 conseillers élus Allemagne, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Suisse

M. Bruno PLUDERMACHER

Mme Eléonore CAROIT

M. Alexandre COL

Mme Nadine FOUQUES-WEISS

M. Nicolas de ZIEGLER

M. Guilhem KOKOT

Mme Audrey LECLERC

M. Guillaume GROSSO

Mme Ellen BOUVERET

M. Alexandre CHATEAU-DUCOS

Mme Mathilde OLLIVIER

3 conseillers élus Europe centrale et orientale

M. Benoît MAYRAND

Mme Jeanne DUBARD-KAJTAR

M. Christian LEMAÎTRE

5 conseillers Europe du Sud

M. Alexandre BEZARDIN

Mme Annie REA

Mme Chantal PICHARLES

M. Olivier SPIESSER

M. Hugues LE CARDINAL

6 conseillers Péninsule ibérique

M. François RALLE

Mme Gaëlle LECOMTE

M. Renaud LE BERRE

M. Pascal BOURBON

Mme Stéphanie LE VAILLANT

M. Baudoin de MARCELLUS

7 conseillers élus Afrique du Nord

Mme Radya RAHAL

M. Nicolas ARNULF

Mme Yolande MATEO

Mme Khadija BELBACHIR-BELCAID

M. Abdelghani YOUMNI

M. Karim DENDÈNE

Mme Sabrine AICHOUN

4 conseillers élus Afrique occidentale

M. Baptiste HEINTZ

M. Jean-Luc RUELLE

M. Gerard SENAC

Mme Manuela REYNAUD

5 conseillers élus Afrique centrale, australe et orientale

M. Alexandre BARRIÈRE-IZARD

M. Avraham BENHAIM

M. Jean-Baka DOMELEVO ENTFELLNER

Mme Michèle GIRAUD-MALIVEL

M. Jean-Hervé FRASLIN

4 conseillers Asie centrale et Moyen-Orient

M. Laurent RIGAUD

Mme Nadia CHAAYA

M. Ghassan AYOUB

Mme Rosiane HOUNGBO-MONTEVERDE

4 conseillers élus Israël et Territoires palestiniens

M. Elie LEVY

Mme Daphna POZNANSKI

M. Claude LEVY

M. Johann HABIB

9 conseillers Asie Océanie

M. Franck BARTHELEMY

Mme Elise LEGER

M. Prédibane SIVA

Mme Catya MARTIN

M. Jean-Philippe GRANGE

Mme Géraldine GUILLEMOT-PEACOCK

M. Florian BOHEME

M. Pierre LEDUCQ

M. Thierry CONSIGNY

TELCHARGER LE DETAIL DES VOTES

Laisser un commentaire