Didier Reynders, celui qui a mis en place le certificat européen

Didier Reynders, celui qui a mis en place le certificat européen

Nous recevons cette semaine Didier Reynders, Commissaire européen à la Justice en charge du déploiement du Certificat numérique européen.

Interrogé par Jeremy Michel, Didier Reynders revient sur les points clé du fonctionnement et des modalités d’obtention du fameux sésame européen.

Harmoniser les normes européennes

Les expatriés et les touristes l’ont remarqué, chaque pays a mis en place sa propre application. Le Commissaire européen revient sur le fonctionnement du dispositif tandis que Jeremy Michel revient sur les bugs rencontrés pendant les 15 premiers jours de l’été.

« Ça fonctionne correctement pour la libre circulation entre les pays membres « 

Didier Reynders

Prolongement du dispositif ?

Didier Reynders nous annonce un éventuel prolongement du Certificat numérique européen si la pandémie n’est pas finie à la fin de l’année. Les outils mis en place serviront de modèles en cas de nouvelle pandémie.

L’objectif de la Commission européenne est d’éviter une nouvelle fermeture des frontières. Il fait le constat de l’échec de la solidarité européenne lors des premiers mois. Didier Reynders appelle au maintien de la pression sur les États membres afin de maintenir le flux de circulation dans le cadre des normes. Il cite l’exemple de Malte qui a tenté en début d’été de déroger à celles-ci. 

Réciprocité avec les États tiers

C’est le grand défi, après avoir rétabli la circulation au sein de l’espace européen, il faudra rapidement permettre aux Européens de voyager en dehors du continent. Et là Didier Reynders fait l’amère constatation que le chemin sera encore long. En effet, comme les USA, la mise en place de tels certificats n’est pas prévu. La commission réfléchit avec l’OMS ou IATA pour imaginer un document international.

Regardez l’interview de Didier Reynders

Ecoutez l’interview de Didier Reynders

Podcast liste
Podcast liste
Laisser un commentaire