Devenez bénévole en Afrique du Sud!

Devenez bénévole en Afrique du Sud!

La pandémie n’empêche pas le maintien des activités bénévoles. Même en Afrique au Sud, pays du variant, tout le monde peut se mobiliser pour venir en aide aux amoureux de la Nature.

Nichée au coeur de la chaine montagneuse Hlumu Hlumu, l’association, à but non lucratif, DIY Wild, offre la possibilité de faire du volontariat dans son centre. L’objectif ? S’occuper d’animaux sauvages victimes d’accidents, abandonnés, blessés, ou que leurs propriétaires, qui pensaient élever des animaux domestiques, abandonnent.

De nombreux volontaires francophones

Les volontaires, dont de nombreux francophones, contre une modeste contribution, sont nourris, logés et transportés sur place. La somme versée contribue aussi à la préservation des animaux.

Le centre, de 30 hectares, est localisé dans une zone rurale de la province de Mpumalanga, non loin du célèbre parc Kruger. Les séjours, qui peuvent aller d’une semaine à deux mois voire au-delà sont rythmées par les taches auprès des animaux.

Ce voyage est aussi l’opportunité de découvrir la vie en communauté dans un lodge. L’association n’oublie pas que c’est souvent un voyage unique ! Elle vous accompagnera dans la découverte de la flore et de la faune du continent. Edith, Française de Belgique, qui vient d’achever un séjour de 15 jours, nous confie avoir été étonnée par les nombreux singes. Cette enseignant à l’Alliance française à Bruxelles, a découvert le projet à travers un blog de voyage.

Voyager vers ou à partir de l’Afrique du sud

Aller en Afrique du Sud, en ce moment, c’est un pari. Quitter son pays de résidence n’est pas aisée mais pour la plupart des états, les voyages humanitaires ou dédiées à la protection de la planète sont des motifs impérieux.

Mais une autre question se pose : celui du retour en France ou dans son pays de résidence. Si, comme nous l’a confirmé Flore qui gère le centre pour encore quelques semaines, l’Afrique du Sud ne met pas d’entraves à l’entrée sur son territoire, la réciproque n’est pas forcément vraie.

Les tests PCR sont cependant disponibles avec résultats en 5 heures à l’aéroport de Johannesburg, l’un des 3 aéroports ouverts aux voyages de l’étranger. Les complications sont à prévoir du côté de votre aéroport de destination.

« Les règles varient selon les pays et elles changent en permanence, cela peut déstabiliser »

Flore – Gestionnaire du centre DIY Wild en Afrique du Sud

Une mobilisation qui ne doit pas faiblir

L’incertitude, qui plane sur les voyages, a eu un impact sur le nombre de volontaires : « 5 en 2020 contre 5 par mois en moyenne en général ». Alors que les besoins sont toujours aussi grands. Moins de bénévoles, mais aussi moins de recettes connexes, c’est l’équilibre financier du projet qui est en péril.

En sus, L’Afrique du Sud, où le secteur du tourisme est une industrie majeure, souffre cruellement de la pandémie.

Une évolution positive des mesures aux frontières n’est pas attendue avant la fin de l’année 2021 voir fin 2022. Pour autant les possibilités de bénévolat et d’évasion existent.

« Il est important de se renseigner sur l’organisation » nous rappelle cependant Flore.

DIY Wild, en tout cas, est connue pour son sérieux et pour l’utilité de ses actions. N’hésitez pas les contacter sur leur site ou leur page Facebook.

Laisser un commentaire