Covid-19 : le Québec mis à rude épreuve

Covid-19 : le Québec mis à rude épreuve

Au Canada, la province francophone endure sa pire crise depuis le début de la pandémie de Covid-19. Entre la hausse des contaminations et des hospitalisations, le gouvernement québécois multiplie les mesures restrictives pour tenter d’endiguer la cinquième vague.

Un système hospitalier à bout

Alors que chaque jour les admissions dues au coronavirus augmentent par dizaines, les hôpitaux se voient contraints d’annuler et de reporter des chirurgies et des rendez-vous programmés avec des patients, dans le but de libérer des lits et du personnel.

Effectivement, avec près de 2500 personnes hospitalisées pour cause de coronavirus, le personnel soignant n’a plus le choix. Parmi ces malades, la moitié sont des non-vaccinés alors que ces derniers représentent seulement 10% de la population québécoise.

Des mesures restrictives pour les non-vaccinés

Face à cette flambée épidémique, les représentants québécois cherchent à mettre en place des limitations pour les non-vaccinés. Le ministre québécois de la santé, Christian Dubé, a d’ailleurs annoncé qu’à partir du 18 janvier prochain la présentation du passeport vaccinal sera obligatoire pour accéder aux SAQ (Société des alcools du Québec) et SQDC (Société québécoise du cannabis). Une décision saluée par les citoyens.

« Tout ce qu’on va faire dans le sens d’étendre les restrictions à l’accès public aux gens qui ne sont pas vaccinés, va aller dans la bonne direction ».

Cécile Tremblay, microbiologiste et infectiologue à l’hôpital de Montréal
Quebec
Christian Dubé, ministre québécois de la santé – crédit photo : AFP/ Radio Canada

La vaccination obligatoire n’est pas envisagée

Si le ministre canadien de la santé pense aller vers une vaccination obligatoire pour tous, la province du Québec se refuse à une telle résolution, et espère ralentir l’épidémie avec la campagne de vaccination. Seulement, celle-ci s’est lancée tardivement et n’a pu empêcher le variant Omicron de jouer les trouble-fêtes lors des réjouissances de fin d’année.

Des armes limitatives

Avec des centaines de milliers de contaminations pendant les fêtes de Noël, les centres de dépistages et les pharmacies ont été pris d’assaut et n’ont pu répondre à la trop forte demande de tests. Ainsi, les autorités ont décidé de remettre en place un couvre-feu imposé entre 22h et 5h du matin, de rendre l’école à distance obligatoire jusqu’au 17 janvier, d’interdire les rassemblements privés et de fermer les restaurants, théâtres, salles de spectacles, cinémas et de gym jusqu’à nouvel ordre. Pour pouvoir se dépister, une distribution d’autotests est prévue cette semaine.

Un reportage de TV5MONDE

Auteur

  • TV5 Monde est l'un des trois plus grands réseaux mondiaux de télévision. Elle diffuse neuf signaux régionalisés distincts, ainsi que deux chaînes thématiques dédiées à l'Art de vivre (Style HD) et à la Jeunesse (Tivi5monde). TV5 Québec Canada fait également partie du réseau, mais est la propriété du Consortium de télévision Québec-Canada. En tant qu'opérateur de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), TV5 Monde met à disposition un portail multimédia gratuit et interactif pour apprendre et enseigner le français.

Laisser un commentaire