Covid-19 : 806 000 morts en 9 mois ! Le point sur les mesures dans le monde

Covid-19 : 806 000 morts en 9 mois ! Le point sur les mesures dans le monde

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 805.470 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP dimanche à partir de sources officielles.

Plus de 23 millions de cas ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires. Les Etats-Unis sont la nation la plus touchée avec 177.284 décès. Suivent le Brésil avec 115.309 morts, le Mexique (60.800), l'Inde (58.390) et le Royaume-Uni (41.433).

Alors que voyager est toujours un périple difficile, la pandémie continue de faire rage dans le monde.  Mais les dernières données hebdomadaires publiées par l'Organisation mondiale de la santé montrent un ralentissement de l'épidémie dans la plupart des régions, en particulier sur le continent américain.

Ce ralentissement a été enregistré dans toutes les régions, à l'exception de l'Asie du Sud-Est et de la Méditerranée orientale. Lesfrancais.press font le tour du monde

 

L'Afrique pourrait avoir passé le pic

L'OMS a indiqué que l'Afrique pourrait avoir passé le pic de la pandémie, tout en mettant en garde contre un relâchement qui faciliterait une seconde vague. Mais les dégâts sont déjà considérables.

Ainsi en Afrique du Sud, le produit intérieur brut du pays le plus industrialisé du continent africain devrait reculer plus de 7% cette année, selon les prévisions de sa Banque centrale. Le pays est le plus touché de l'Afrique subsaharienne, par la Covid-19, avec plus de 600.000 infections et 13.000 morts recensés à ce jour.

Tandis que le nouveau coronavirus a frappe plus fort en Algérie, en Libye, en Mauritanie et au Maroc. Le nombre de cas est nettement supérieur à celui d'avril-mai.

 

Amériques, des nombres de cas record !

Si l'OMS perçoit un reflux du coronavirus sur le continent, aux États-Unis, le nombre de nouveaux cas quotidien explose toujours. Il s'élève aujourd'hui à 33.076 contaminations recensées ces dernières 24h. Ce mardi 25 août, le pays compte 5.715.567 cas. Le nombre de décès ce jour est de 394 morts en 24h, soit 176.617 décès au total, selon le CDC.  L'épidémie sur la pente descendante aux Etats-Unis. Une réunion annuelle des dirigeants de la société pharmaceutique Biogen serait le point de départ de la diffusion du coronavirus aux Etats-Unis.

Donald Trump, de son côté, a annoncé dimanche soir l'autorisation en urgence de la transfusion du plasma sanguin de personnes guéries du coronavirus à des patients hospitalisés, un traitement déjà largement utilisé aux Etats-Unis.

Le traitement au plasma a déjà été autorisé en France, en Autriche, en Suisse, à Cuba ou en Chine, mais son efficacité fait débat. Cependant une société polonaise de biotechnologie, Biomed Lublin, a annoncé, cette semaine, le lancement de la première phase de production d'un médicament contre le Covid-19 à base de plasma de mineurs guéris.

Le bilan continue de s'alourdir au Brésil avec toujours un nouveau nombre élevé de nouvelles contaminations, 47.134 en 24h. Il enregistre ce mercredi 26 août1.271 morts en 24h. Le pays déclare 3.669.995 cas recensés au total et 116.580 décès au total, selon les chiffres donnés par le gouvernement. Cependant, ces données seraient largement sous-évaluées.  Un deuxième fils de Jair Bolsonaro, le président brésilien, a été déclaré aussi positif à la Covid-19.

Tandis qu'au Mexique, l'épidémie progresse toujours avec 451 décès recensés en 24h, mais ce chiffre serait sous-évalué. Le pays compte 633.861 (+4.594 en 24h) cas et 65.403 morts au total. Le Mexique a dépassé l'Espagne, la France, l'Italie et le Royaume-Uni dans le nombre de décès. C'est le troisième pays le plus endeuillé au monde, derrière le Brésil et les États-Unis. Plus de 60 000 personnes ont succombé au Covid-19 au Mexique, un chiffre qui va au-delà du scénario « le plus catastrophique » qu'avaient envisagé les autorités sanitaires du pays. La rentrée scolaire des élèves mexicain s'est faite "devant la télévision", ce qui soulève de nombreuses critiques.

Pour finir notre tour des Amériques, le Pérou est toujours en situation inquiétante avec 6.944 nouveaux cas ce jour. Le pays compte ce mercredi 26 août 607.382 cas de contaminations et 28.001 (+188) décès. Le pays passe le cap des 20.000 morts. Face à la recrudescence de cas, les médecins vénézuéliens sont autorisés à exercer en renfort, même s'ils n'ont pas validé leur diplôme au Pérou. Alors que le pays fait face à un nombre toujours croissant de cas de coronavirus qui menace de saturer le système de santé, le personnel soignant entame, mercredi 26 août, une grève nationale de 48 heures.

 

Asie, un bilan humain qui s'alourdit

Le nombre de nouveaux cas remonte en Chine qui fait état de 14 nouvelles contaminations par le Covid-19 en 24h. Le pays dénombre 84.996 cas au total et 4.634 (+0 en 24h) morts ce mercredi 26 aoûtLa Chine assouplit les conditions d'entrée pour les Européens. La Chine teste depuis juillet des vaccins contre le Covid auprès de groupes à risques. Le pays aurait largement endigué l'épidémie de coronavirus sur son sol. Le régime assure contrôler la situation sanitaire globale.

Le Japon le covid continu de grimper avec 614 nouveaux cas de contamination en 24h. On dénombre 63.121 cas recensés au total et 1.196 (+15 en 24h) décès ce mardi 25 août. Le Japon prévoit d'assouplir à compter du mois prochain les restrictions pour le retour de ressortissants étrangers.

La Corée du Sud compte ce mercredi 26 août 2020, 320 nouveaux cas de contaminations, 18.265 cas au total pour 312 décès déplorés (+2 en 24h). La Corée du Sud a annoncé des mesures de distanciation sociale encore plus strictes pour endiguer la propagation du coronavirus et ferme la majorité des écoles de Séoul jusqu'au 11 septembre.

En effet, Séoul a étendu dimanche à l'ensemble du territoire sud-coréen les mesures déjà en vigueur dans la région de la capitale, fermant plages, restaurants, bars karaoké et musées et suspendant les rencontres sportives à huis clos. A partir de lundi le masque sera obligatoire dans les lieux fermés et les quartiers très fréquentés de la capitale.

En Inde, le bilan humain de l'épidémie de coronavirus s'alourdit. L'Inde recense, ce mercredi 26 août 20203.239.096 cas confirmés (+66.873 en 24h) et 59.645 morts, dont 1.066 en 24h. L'Inde dépasse le Royaume-Uni en nombre de morts et devient le 4ème pays le plus endeuillé. Pour le dix-huitième jour consécutif, l'Inde a fait état mardi du chiffre le plus élevé au monde de nouveaux cas de contamination au coronavirus

 

Europe, rebond de l'épidémie et inquiétudes économiques !

En Espagne, Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé la mise à "disposition des régions des effectifs des forces armées pour réaliser le traçage" des cas, précisant que deux mille militaires seraient déployés à cet effet.

Tandis qu'en Suède, on se fait peur avec un test défectueux. Son utilisation a entraîné 3.700 résultats faussement positifs, a annoncé l'agence de santé publique suédoise, une erreur découverte par deux laboratoires au cours de contrôles qualité systématiques. Les kits de tests PCR avaient été fabriqués en Chine par l'entreprise BGI Genomics et distribués à travers la planète.

Au Portugal, on compte ce mardi 25 août, 119 nouveaux cas de contamination en 24h, soit au total 55.720 cas et 1.801 morts (+8). Tandis que les autorités sanitaires s’inquiètent des signes d’une deuxième vague dans de nombreux pays, le Portugal, lui, commence à montrer un meilleur contrôle de la pandémie. Après la Grèce et la Thaïlande, le Portugal est le troisième pays le plus touché par la crise du tourisme selon le FMI.

Chaos à la frontière slovéno-autrichienne

L'instauration samedi par Vienne de stricts contrôles sanitaires à la frontière slovène en raison du coronavirus a provoqué d'immenses encombrements jusqu'à dimanche midi, les vacanciers ayant patienté à certains endroits jusqu'à dix heures la nuit, selon la police.

Depuis samedi, l'Autriche arrête chaque voiture entrant sur son territoire en provenance de la Slovénie pour enregistrer les données personnelles de chaque passager, même en transit, afin de pouvoir tracer les contaminations. Selon les autorités, un tiers des vacanciers qui ont été testés positifs depuis un mois à leur retour en Autriche revenaient de Croatie, une destination au sud de la Slovénie.

La situation se dégrade en Italie

Touchée de plein fouet en mars par l'épidémie qui avait mis son système hospitalier à rude épreuve, l'Italie est confrontée depuis plusieurs jours à une nette reprise de la circulation du virus favorisée notamment par les déplacements et les activités estivales des vacanciers.

Selon le dernier bilan officiel publié dimanche, 1.210 nouveaux cas de coronavirus ont ainsi été recensés dans le pays en l'espace de vingt-quatre heures. Un tiers des cas enregistrés dans la région de Rome sont liés à des séjours en Sardaigne. En dépit de cette brusque hausse de la courbe de contagion, le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, s'est voulu rassurant dimanche, en jugeant que la situation était sous contrôle et en excluant un reconfinement général de son pays.

Au niveau local toutefois, l'inquiétude grandit. Le président de Campanie (autour de Naples) a ainsi suggéré de limiter de nouveau les déplacements entre régions d'ici la rentrée. A Civitavecchia, un grand port à 70 km au nord de Rome, des tests de dépistage en "drive-in" ont été mis en place pour les vacanciers rentrant de Sardaigne en ferry. Sur l'île, "il y avait beaucoup de monde partout, et sur la plage il y avait souvent des attroupements, notamment chez les jeunes", témoigne Francesco Mazza, un producteur vidéo de 43 ans qui revient de San Teodoro.

Allemagne retour au déficit ! 

L'Etat allemand a accusé un déficit public au premier semestre de 2020, le premier depuis huit ans sur fond de crise du coronavirus. Ce déficit de 51,6 milliards d'euros représente 3,2% du PIB allemand, au-delà des critères européens, qui fixent une limite à 3%. Au deuxième trimestre 2020 le PIB allemand a chuté de 9,7%. L'Allemagne a su optimiser ce dérapage en étant un des pays ayant le mieux maîtrisé la crise sanitaire.

Belgique, une épidémie sous contrôle ?

En Belgique, le nombre de nouveaux cas quotidiens remonte légèrement. On compte, 121 nouveaux cas de contamination en 24h ce qui fait un total de 82.447 cas ce mardi 25 août. La progression des nouveaux cas de Covid-19 en Belgique continue de ralentir. Le nombre d'hospitalisations grimpe légèrement. Il y a eu 5 nouveaux décès ces dernières 24h soit désormais 9.878 morts au total. Le nombre de décès dus au coronavirus en Belgique été revu à la baisse: il y aurait déjà eu 9.878 personnes décédées, soit 121 de moins qu'annoncé.

France: plus de 5.400 cas en 24 heures

En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de covid-19 fait état d'au moins 248.158 cas confirmés (+3.304 en 24h) et de 30.544 morts au total. On recense ce mardi 25 août, 22 morts en centre hospitalier en 24h. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 10.507 décès au total, le prochain bilan sera donné mardi prochain. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 20.038 (+22 en 24h).

De nouvelles mesures du port du masque dans les villes ainsi que l'instauration du port obligatoire dans les entreprises et les administrations ont été mises en place pour tenter de reprendre le contrôle sur l'épidémie. Cependant l'île de France et la région PACA sont classées comme à risque par de nombreux pays comme l'Allemagne, le Royaume-Uni, etc.

 

Moyen-Orient : une crise sanitaire qui alourdit la crise économique

Au Liban, Les propriétaires d'établissements touristiques au Liban, mis à genoux par une longue crise économique aggravée par la récente explosion meurtrière à Beyrouth, ont annoncé la reprise, à partir de mercredi, de leurs activités malgré le rétablissement du confinement.

En Égypte, le nombre de cas de contaminations au coronavirus augmente. Le pays compte actuellement 97.619 cas (+141) au total et 5.298 décès dont 18 ces dernières 24h. L'Égypte a rouvert ses frontières le 1er juillet, mais la saison touristique a du mal à démarrer. Les annulations s'accumulent et les professionnels du tourisme ont du mal à joindre les deux bouts. L'équipe de foot d'Al Masry est l'un des foyers du Coronavirus en Egypte : 16 cas positifs ont été enregistrés.

De même, l'Etat hébreu dénombre 21.577 cas actifs de la maladie, parmi lesquels 427 patients se trouvent dans un état grave. 121 personnes ont été placées sous respiration artificielle. Le ministère de la Santé d'Israel a également indiqué avoir réalisé 30.037 tests de dépistage dans la journée de mardi.

Plus tôt dans la journée, le Pr Ronni Gamzu, en charge de la gestion du coronavirus en Israël, a mis en garde lors d'un point presse contre "une hausse alarmante du nombre de cas de contamination au sein des villages arabes".

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire