Coronavirus: quelles conséquences pour les expatriés après l’annonce choc de Trump

Coronavirus: quelles conséquences pour les expatriés après l’annonce choc de Trump

mars 12, 2020 0 Par Francois Lestanguet

L’annonce en a pris beaucoup de court : Donald Trump a décidé de suspendre tous les déplacements en provenance de l’Union européenne, avec l’exception du Royaume-Uni qui compte pourtant plusieurs centaines de cas de personnes infectées par le coronavirus.

Annonce confuse, un correctif a été par la suite envoyé par la Maison-Blanche, cela ne concerne que les personnes, pas les marchandises, et les citoyens américains et les résidents permanents aux Etats-Unis ne sont pas concernés. La mesure prendra effet à partir de vendredi minuit

Donald Trump a pris tout le monde par surprise

Les modalités pratiques ne sont pas claires non plus et le secrétaire d’Etat aux transports Jean-Baptiste Djebarri attend des autorités américaines des clarifications : quid des citoyens UE qui transitent par Londres ? Les avions au départ des aéroports du continent vont-ils tourner à vide ou quasiment malgré tout afin de conserver leurs slots ? Une mesure de suspension comme en Europe sera surement demandée par les compagnies aériennes.

Les visiteurs aux Etats-Unis dans l’expectative

L'application newyorkcity.fr a reçu de nombreux témoignages de touristes décontenancés

Les Français des Etats-Unis sont également dans l’expectative. De très nombreuses personnes devant se rendre dans le pays de l’oncle Sam font preuve de leur désarroi sur l’application newyorkcity.fr dont nous avions déjà parlée. De très nombreuses personnes qui avaient prévu de se rendre sur place sont consternées. Ceux qui sont déjà sur place cherchent d’urgence des vols retours, car la suspension devrait valoir dans les deux sens. Son application technique risque de virer au cauchemar logistique. Le tourisme en provenance d’Europe, 14 millions de visiteurs en 2018,  va être totalement gelé pendant un mois, mettant à mal l’économie américaine, tout comme l’économie européenne. Les bourses ne s’y sont pas trompées, dévissant une nouvelle fois très largement.

Les Français des Etats-Unis normalement peu touchés

Qu’en est-il de la communauté française sur place ? Elle est considérable, réunie autour des 13 consulats, elle compte plus de 150 000 ressortissants enregistrés. Pour autant ils ne devraient pas être fortement impactés.

Olivier Piton, conseiller AFE et conseiller consulaire aux Etats-Unis nous a indiqué plusieurs éléments. Il convient, de manière générale, d’être très prudent tant il reste sur plusieurs aspects des incertitudes mais devraient pouvoir continuer à circuler librement entre les Etats-Unis et l’Union européenne, les personnes titulaires :

-de la double nationalité

-d’un permis de travail, de la carte verte

-rejoignant aux Etats-Unis leur famille américaine ou leur famille ayant une carte verte

Ainsi, semble-t-il, certains vols seraient maintenus pour ces catégories de personnes. En revanche, les voyageurs de l’Europe pouvant rentrer aux Etats-Unis subiraient un contrôle de santé renforcé dont la procédure reste à définir.

Ceux qui n’entrent pas dans l’une de ces trois catégories, touristes et hommes d’affaires, seront en revanche dans l’incapacité de se rendre aux USA. Ceux qui essaieraient de passer en transitant à Montréal ou Londres devraient se faire refouler à l’atterrissage. Attention donc aux fausses bonnes idées !

Quid en revanche des personnes de nationalité française résidant par exemple au Royaume-Uni, leur nombre est estimé à environ 300 000. Théoriquement ils ne seront pas concernés par les restrictions. Dans les faits les contrôles pourraient évoluer vers des reflux en fonction du lieu de départ mais aussi de la nationalité. Les prochains jours permettront espérons-le, de clarifier la situation.