Coronavirus: comment les Français de l'étranger peuvent s'informer

14 personnes ont été diagnostiqué comme porteurs du coronavirus en France. 1, en provenance de Chine et âgé de 80 ans n’a pas survécu. 2 personnes, à l’heure ou nous écrivons ces lignes, sont encore contaminés par le virus de l’empire du milieu. Tous les autres ont guéris, le taux de guérison du coronavirus, partout dans le monde, est extrêmement rassurant et les cassandres eux même ne peuvent que le constater.

Ailleurs dans le monde, la situation est cependant moins positive qu’en France. Aux frontières de l’Hexagone, la situation la plus critique est bien entendu en Italie  . La péninsule compté déjà 10 morts et 11 villes, toutes situées dans le nord en Lombardie et en Vénétie sont confinées.

le carnaval de Venise est touché par le Coronavirus

Tous les continents sont concernés, avec une grande incertitude sur l’Afrique. Celle-ci ne dispose globalement pas des infrastructures de santé pour faire face à une pandémie et a en revanche des relations particulièrement approfondies avec la Chine.

En Iran, le régime a longtemps caché la gravité de l’épidémie sur le territoire jusqu’à ce que ce ne soit plus possible. Un membre du gouvernement est lui-même contaminé. La crise est bien entendu surtout grave en Chine. A Hong-Kong, les écoles sont fermées et les restaurants vides .

Quelles mesures pour informer et aider les Français de l’étranger ?

Les conseillers consulaires d’Italie, Alexandre Bezardin, et de Hong-Kong Macao Catya Martin, ont tous les deux confirmé à notre rédaction l’implication des consulats sur place, à Milan, à Hong-Kong et ailleurs, et leur volonté de travailler avec  les élus et à informer la population.

Le Quai d'Orsay est impliqué dans l'information pour les Français de l'étranger

Le Quai d’Orsay a mis en place une page de conseils pour les voyageurs .

6 conseils y sont donnés, et ils s’appliquent aussi aux Français résidant sur place :

- s’informer régulièrement de la situation en consultant la rubrique Dernière minute des Conseils aux voyageurs du pays concerné

- suivre les recommandations de prévention des autorités locales

- éviter tout contact avec des animaux morts

- éviter tout contact rapproché avec des personnes ayant de la fièvre et qui toussent

- éviter de manger de la viande crue ou peu cuite

- se laver les mains avec du savon ou avec des solutions hydro-alcooliques

Des mesures spécifiques pour certains pays

Le ministère recommande aussi des mesures spécifique pour celles et ceux qui reviennent de Chine, Corée du sud, Singapour et du nord de l’Italie dans les 14 jours suivant le séjour :

-Surveiller sa température 2 fois par jour ;

-Porter un masque chirurgical en présence de son entourage et en dehors du domicile ;

-Ne pas envoyer les enfants, collégiens, lycéens, à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée, compte tenu de la difficulté à leur faire porter un masque toute la journée ;

-Réduire les activités non indispensables (cinéma, restaurant, soirées …) et la fréquentation de lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, établissements pour personnes âgées…).

-Se laver les mains régulièrement.

-Privilégier dans la mesure du possible, le télétravail (travailleurs, étudiants)

Ainsi, la France, comme de nombreux pays à travers le monde, ainsi que l’OMS, est préparée à cette maladie qui, rappelons-le, est certes très contagieuse mais comparable en termes de dangerosité à une forte grippe.

La prudence s’impose cependant. Pour les visiteurs temporaires et pour les Français de l’étranger !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire