Convertir son permis français en Chine !

Convertir son permis français en Chine !

Depuis 2017, Anne Genetet, la députée des Français d’Europe orientale et d’Asie, mène un combat pour permettre la conversion du permis de conduire français en permis chinois. Futile pour certains, c’est une vraie bonne nouvelle pour bon nombre de nos compatriotes en Chine. Avez vous essayé de passer le code en chinois ? Vous comprendrez la joie des expatriés dans l’Empire du Milieu.

« Très satisfaite de pouvoir annoncer l’entrée en vigueur depuis le 17 août 2021 de l’accord de reconnaissance réciproque et d’échange des permis de conduire signé entre la France et la Chine le 23 novembre 2018.« 

Anne Genetet, députée des Français d’Europe orientale et d’Asie

Quelles conditions ?

Depuis le 17 août 2021 et la promulgation du décret en Chine, les permis français sont donc échangeables contre un permis de conduire chinois.

La date d’obtention n’est pas prise en compte mais votre document devra se présenter selon le format européen. Pour rappel, en France, ils sont délivrés selon les normes communes aux Etats européens depuis le 16 septembre 2013. Votre permis est plus ancien ? Il vous suffira de demander son renouvellement auprès de votre consulat ou d’une mairie en France.

Vous avez un permis chinois ?

Les jeunes expatriés qui n’ont connu que la Chine ne sont pas oubliés. Si l’expatrié ou un Chinois désire transformer son permis obtenu sur place en permis français donc européen, c’est aussi possible.

En effet, pour les permis de conduire délivrés en République Populaire de Chine à compter du 1er avril 2008, dans le cas où leurs titulaires souhaitent résider plus d’une année en France, les intéressés doivent solliciter, sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) permisdeconduire.ants.gouv.fr, l’échange de leur permis chinois dans l’année suivant l’acquisition de leur résidence normale en France.

Une nouvelle simplification bienvenue dans la jungle des permis internationaux.

Laisser un commentaire