Aides sociales pour les expatriés ! La grande désillusion...

Aides sociales pour les expatriés ! La grande désillusion...

Le 30 avril dernier le gouvernement annonçait la mise en place d'un dispositif de soutien aux Français de l'Etranger. Sur  les 240 millions débloqués par le parlement, 50 millions devaient être distribués à nos compatriotes dont la situation s'est particulièrement dégradée avec la crise liée à la Covid-19.

Aidé de notre consultation du mercredi 1 juillet au dimanche 12 juillet, à laquelle vous avez été 4184 à répondre, on s'interroge sur les raisons de ce fiasco.

 2 727 Français aidés sur les 3,5 millions de Français expatriés !

Le secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Jean-Baptiste Lemoyne,  a avoué lors d'une session parlementaire, la semaine dernière, que seulement 390 000 euros ont été dépensés au titre de la solidarité nationale pour les Français les plus vulnérables.

 « on voit bien au regard des crédits qui ont été mis en place, qu’il y a encore de la capacité ».  Jean-Baptiste Lemoyne au Palais du Luxembourg

Le gouvernement souligne que les OLES étaient aussi éligibles pour recevoir ces fonds. Ces associations locales ou centres médicaux n'ont touché, cependant, que 900 000 euros. C'est donc près de 1,4 millions d'euros qui auraient été affectés au soutien des Français de l'Etranger soit 48,6 millions d'euros de moins que prévus.

On peut se demander alors pourquoi le  Quai d’Orsay a décidé, fin avril,  de « réorienter » aux profits de ces organismes le budget du Stafe, le dispositif d’aide aux associations.

L’enveloppe de 1,92 millions d’euros a été gelée. Et ce alors que les associations en avaient grandement besoin pour relancer la vie communautaire dans les différents pays. Et tandis que le budget affecté à l'aide exceptionnelle n'a été que très peu utilisé. Certaines associations, celles attachées le plus souvent à de grands partis nationaux, et donc disposant d'un réseau étendu, ont tout de même présenté des dossiers pour obtenir d'autres subsides.

Une procédure inadaptée, des moyens consulaires sous exploités

C'est donc uniquement 2,5% du budget promis qui a été débloqué pour les Français hors de France. Alors que dans de nombreux pays, les besoins sont criants pour faire face aux conséquences de la crise.

En Asie du sud-est, des restaurateurs français organisent des soupes populaires pour leurs compatriotes, en Amérique du Sud, 31 conseillers consulaires ont écrit pour dénoncer la lenteur des procédures et leurs inégalités. Partout dans le monde, des expatriés se retrouvent en difficulté. 

Le dispositif d’aides exceptionnelles est dénoncé par tous. Les démarches, uniquement en ligne,  sont lourdes administrativement, pour les particuliers, comme pour les Oles. L'ensemble des documents, parfois sur la situation, en France, de leurs ascendants ou frères et soeurs, compliqueraient par ailleurs l’accessibilité de ces aides, qui ont pourtant été créés pour répondre à une urgence.

Une communication en catimini

L'urgence et la rapide adoption de ce plan ont mis en difficulté le réseau consulaire. La crise sanitaire, il est vrai, a eu de lourdes conséquences pour les consulats. Fermeture, télétravail, limitation des échanges postaux avec la France, les écueils n'ont pas manqué pour les équipes administratives. Travaillant en mode dégradé, l'administration a eu le plus grand mal à informer et orienter leurs administrés sur ces aides exceptionnelles.

Aide gouvernement communication
Un des résultats de notre consultation

Comme on le note dans notre consultation à laquelle vous étiez 4184 à répondre, plus de 70% des Français hors de France ont reçu des infos de leurs consulats mais que 48% ont été informés de l'existence de ces aides.

Et comme nous l'indiquions plus haut, une fois informé, il faut pouvoir répondre aux critères d'éligibilité. Une grande majorité des expats ont préféré y renoncer.  Pour ceux qui ont essayé la désillusion fut grande. En effet, moins de 10% des demandeurs ont vu leurs demandes se conclurent positivement.

Vu de Paris, l'effort gouvernemental est louable et dispose d'une assise financière sécurisante. Sur le terrain le ressenti est bien différent. Certains n'hésitant pas à parler de simples coups de com... Qui abouti à une réduction des moyens alloués aux Français de l'Etranger.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire