1000 cas en France... faut-il craindre des mesures à l'italienne ?

1000 cas en France... faut-il craindre des mesures à l'italienne ?

Le Covid-19 s’étend de façon accélérée en France, où de premières mesures contraignantes seront mises en œuvre lundi, alors que le nombre de contaminations frôle les 1000 cas.

Hôpitaux et cliniques sont déjà "mis sous tension" et doivent se tenir prêts à déclencher leur "plan blanc". "Nous avons engagé le niveau 1 du plan blanc qui met tous les hôpitaux sous tension pour planifier" la mise en œuvre rapide des "moyens indispensables en cas d’afflux" de patients, a souligné Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. Dans le Haut-Rhin et l’Oise, deux départements parmi les plus touchés, toutes les écoles et les crèches seront fermées à partir de lundi, pendant au moins deux semaines. La situation reste inchangée dans les autres territoires.

 

La France, l’un des principaux foyers

Alors que le cap des 105 000 personnes contaminées a été atteint samedi après-midi à travers le monde, la propagation du virus s’accélère en France, qui constitue l’un des principaux foyers du virus en Europe, avec l’Italie et l’Allemagne. Le dernier recensement des autorités, samedi soir, faisait état de 949 personnes contaminées, et de cinq nouveaux décès, portant à 16 le nombre de morts depuis fin janvier.

 

Les mesures mises en place si vous voyagez en France

Le ministère des Solidarités et de la Santé actualise ses recommandations régulièrement pour protéger votre santé et vous recommander les bons gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19.
Pour les personnes se trouvant ou revenant d’une zone où circule le virus :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
  • Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ;
  • Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…) ;
  • Travailleurs/étudiants : vous pouvez retourner travailler en l’absence de symptômes ;
  • Les enfants, collégiens, lycéens peuvent être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée.

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) si vous habitez dans une zone où circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :

  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent.
  • Evitez tout contact avec votre entourage.
  • Portez un masque (sur prescription médicale).
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

Annulation de tous les évènements de plus de 1000 personnes

Ce dimanche 8 mars 2020, à l’issu du Conseil de défense en présence du président Emmanuel Macron, le nouveau ministre de la santé, Olivier Véran a annoncé une nouvelle mesure de sécurité sanitaire : désormais, tous les rassemblements de plus de 1000 personnes sont interdits en France.

Aucune précision n'a été apportée entre l'interdiction dans les manifestations à l'air libre et celles en milieu confiné. Tout au long de la semaine, les annonces se sont succédées afin de lutter contre la menace. La Ville de Paris ainsi que la RATP ont par exemple révélé les précautions prises afin de limiter la propagation du virus.

Cette annonce entraîne d’ores et déjà l’annulation de certains évènements en région parisienne : le semi-marathon de Paris n’aura donc pas lieu et le salon de l’agriculture ferme ses portes un jour plus tôt. 

Avec cette nouvelle mesure de sécurité, le gouvernement espère ainsi freiner la propagation du virus afin de retarder, voire d’éviter le stade 3, phase à laquelle le virus est considéré comment circulant activement sur le territoire. Une menace "inexorable" d'après les autorités sanitaires. 

 

300 000 enfants confinés

Des établissements scolaires resteront fermés à partir de ce lundi dans les foyers les plus actifs du coronavirus en France, deuxième pays le plus affecté en Europe, après l’Italie. En tout c'est plus de 300 000 élèves pendant au moins deux semaines dans le Haut-Rhin et l’Oise, deux départements parmi les plus touchés, mais aussi en Corse.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire