Yan Chantrel : « La loi immigration, une claque pour le gouvernement » 

Yan Chantrel : « La loi immigration, une claque pour le gouvernement » 
En toute confidence - podcast politique

En toute confidence

En toute confidence » est un podcast dédié à 100 % aux Françaises et Français de l’étranger.

Tous celles et ceux qui façonnent la France dans le monde viennent répondre à nos questions. Ils nous partagent leur vision de l’expatriation et apportent leurs idées nouvelles et concrètes pour faciliter notre vie au quotidien. « En toute confidence », c’est votre espace de débat qui relie la France à ses compatriotes vivant à l’étranger.

Animé par Caroline Ettori.

Sénateur des Français établis hors de France, Yan Chantrel est l’invité de ce numéro d’« En toute confidence ». Après la censure par le Conseil constitutionnel d’une grande partie de la loi sur l’immigration, le parlementaire, membre du Parti Socialiste, nous partage sa position sur cette situation. 

Loi immigration : « le texte doit être retiré »

Les sages de la rue Montpensier ont rendu leur verdict. Plus d’un tiers du texte adopté n’est pas conforme à la Constitution. Pour l’élu de gauche, la copie du gouvernement « est plus que ratée ». La loi votée comporte aussi des dispositions qui n’ont pas de rapport avec son objectif initial. Le « cavalier législatif » est pointé du doigt. « C’est un désaveu, une claque pour le gouvernement » estime le représentant du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain au Sénat. Il déclare également à notre micro : « Nous souhaitons que ce texte soit retiré »

L’image de la France dégradée

Yan Chantrel
Yan Chantrel

Pour l’ancien Conseiller des Français de l’étranger cette séquence migratoire « fragilise notre pays à l’international ». « Il faut arrêter les frais » poursuit-il. Il y a aussi un impact pour nos expatriés. Utilisant le principe de réciprocité, certains Etats pourraient prendre des mesures de rétorsions à l’égard des Français vivant sur leurs territoires. 

Un référendum sur l’immigration ?

Le président de la République, Emmanuel Macron ne pourrait-il pas dès lors interroger directement les Français par la voie du référendum ? Dans ce podcast, celui qui a déposé une proposition de loi sur ce sujet nous indique pourquoi un tel scenario n’est pas (encore) possible. « Comment poser une question sur 82 articles ? ». 

Pacte migratoire européen : « des mesures pour accueillir »

Au niveau européen, le pacte migratoire a été adopté fin 2023. De possibles nouvelles dispositions pourraient être transposées dans le droit national. Le sénateur socialiste rappelle qu’il ne veut pas de « mesures pour s’enfermer, mais pour accueillir ». Et cela de façon « équitablement répartie » entre les pays membres de l’Union européenne. « Faciliter l’intégration » est un objectif pour notre invité. Il nous indique que c’est aussi en ce sens qu’il mène actuellement ses travaux de Président du Groupe d’études sur la Francophonie au Sénat. 

Gérald Darmanin doit-il démissionner ?

Gérald Darmanin
Gérald Darmanin © Bertrand GUAY / AFP

L’actuel locataire de la place Beauvau doit-il quitter ses fonctions de ministre de l’Intérieur ? Dans cette interview, Yan Chantrel répond à cette question. Quoi qu’il en soit, notre invité considère que ce texte sur l’immigration est « une faute politique, une faute morale ». En polarisant l’attention sur ce sujet, c’est également une façon de ne pas aborder « les préoccupations des Français ». 

En conclusion, le parlementaire socialiste s’interroge : « quand le gouvernement va-t-il faire de vraies propositions sur la santé, le pouvoir d’achat et l’éducation ? »  

En toute confidence est en écoute sur plusieurs plateformes

Laisser un commentaire

1 Comment

  1. Nous voyons par là le peu de poids de notre situation d’expatriés que l’on a souvent discrédités comme des nantis alors que nous représentions fièrement la France. Mon grand-père a fait la guerre de 1914-1918, mon père celle de 1939-1945 (Légion d’honneur) et moi celle d’Algérie (Mérite) et nous continuons d’être des pestiférés.
    Lorsque l’on voit dans quel état est l’Éducation nationale ainsi que la Santé, je me dis que le chantier de mise à niveau est titanesque et je souhaite bon courage au Premier ministre.
    Avec tout mon respect,

Laisser un commentaire