Voyage vers la France ? Fin des masques dans les transports ce 16 mai

Voyage vers la France ? Fin des masques dans les transports ce 16 mai

Vous avez un voyage vers la France de prévu ? Bonne nouvelle, vous pourrez vous y rendre sans être obligé de porter un masque tout au long du trajet que ce soit en train ou en avion. Une bonne nouvelle qui sera d’application dès lundi 16 mai 00H (heure de Paris).

Par contre, le passe sanitaire restera en vigueur dans les établissements de santé, a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran. La mesure devrait être généralisée à l’Union européenne, en effet l’Agence européenne de la sécurité aérienne a annoncé la levée du port du masque dans les aéroports et à bord des avions dans l’UE.

Masque non obligatoire mais recommandé

C’était l’une des dernières mesures en vigueur en France face à l’épidémie de Covid 19 : le port du masque dans les transports en commun ne sera plus obligatoire à partir du lundi 16 mai.

« À partir de lundi 16 mai, le port du masque ne sera plus obligatoire dans l’ensemble des transports en commun »

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, à la sortie du conseil des ministres ce 11 mai 2022

Le métro, le bus, le train, l’avion et les taxis notamment sont concernés, a précisé le cabinet du ministère à l’AFP.

Cette protection mise en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19 restera cependant « recommandée » car « nous ne sommes pas sortis de la cinquième vague » bien que la situation hospitalière s’améliore, a précisé Olivier Véran. Les contaminations et les hospitalisations sont actuellement en forte baisse, bien que, selon les scientifiques, il ne soient probablement pas encore terminées, notamment à cause de la menace d’un nouveau variant.

Généralisation dans l’Union européenne

À l’échelle européenne aussi, les mesures sanitaires vont être assouplies. L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a annoncé ce même jour la levée de l’obligation de porter un masque dans les aéroports et à bord des avions dans l’UE à compter de lundi également. « À partir de la semaine prochaine, les masques faciaux n’auront plus besoin d’être obligatoires pour les voyages aériens », a déclaré le directeur exécutif de l’AESA, Patrick Ky, dans un communiqué. Cette décision « est un grand pas en avant dans la normalisation du transport aérien », a-t-il ajouté.

©Stock Adobe

Un nouveau protocole salué par la principale association mondiale de compagnies aériennes, l’Iata qui revient à donner aux voyageurs « la liberté de choisir de porter ou non un masque », s’est réjouit Willie Walsh, son directeur général. Ces derniers « peuvent voyager en toute confiance en sachant que de nombreuses caractéristiques de la cabine de l’avion, telles que l’échange d’air à haute fréquence et les filtres à haute efficacité, en font l’un des environnements intérieurs les plus sûrs », a-t-il affirmé.

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire