Voyage en France ? Gare à votre carte bancaire !

Voyage en France ? Gare à votre carte bancaire !

Vous êtes parmi les chanceux qui ont pu atteindre la France. Tests PCR, justificatifs, 4 escales, rien ne vous a été épargné pour rejoindre la mère patrie… Et ben ce n’est pas fini, les autorités viennent de donner l’alerte sur une nouvelle escroquerie à la carte bancaire sans contact.

Un vol indolore

Méconnue, y compris des victimes, une nouvelle technique a fait son apparition en France : le vol avec terminal bancaire.

Les fraudeurs se munissent d’un TPE, un terminal de paiement électronique, pour lire les cartes bancaires, entrent une somme (jusqu’à 50 €) et peuvent ainsi la subtiliser à leurs victimes. Sans contact.

“Ils se déplacent par trois ou quatre, se collent aux gens, détournent leur attention d’une manière comme une autre, explique Antoine. L’un d’eux a une machine, c’est vite approché d’un sac ou d’une poche. Nous les connaissons, il y en a un qui opère avec une attelle au bras, il cache ce qu’il veut dedans. Et les gens ne se doutent de rien. Même sur leurs relevés bancaires. C’est pour ça que nous avons très peu de signalements ou de plaintes mais on voit leur manège, on les connaît, c’est une nouvelle bande. En plus, ils peuvent être virulents, menaçants, shootés.”

Un agent de police à l’AFP

Les transports en commun ciblés

La fraude est réalisée le plus souvent dans le tramway, le métro ou le bus. La proximité facilite l’échange entre le terminal frauduleux et la carte bancaire. Les montant dont limités, maximum 50 euros, apparaissent sous les relevés sous des noms banals, “Epicerie XY”, “Service RATP” qui sont souvent des noms de sociétés éphémères basées à l’étranger ou détenues par des personnes ne résidant pas en France.

Sécuriser ses moyens de paiement

La plupart des banques proposent la possibilité de désactiver le paiement sans contact. Lors de vos voyages où vous aller multiplier les trajets, l’idéal est de couper à partir de votre application bancaire le mode de paiement sans contact.

Il existe aussi des coques ou des dispositifs de brouillage à l’effet plus ou moins constant mais là aussi tout dépend de la qualité de l’équipement, de la puissance du terminal qui essaie de vous voler ou du positionnement de votre portefeuille.

A noter, que cette arnaque n’est pas que présente en France et qu’il arrive aussi que ce soit les Français qui ne donnent pas l’exemple.

Laisser un commentaire