Voter aux législatives : le parcours du combattant ?

Voter aux législatives : le parcours du combattant ?

Les Français de l’étranger étaient appelés aux urnes en ligne du 27 mai au 01 juin et ce samedi 4 et ce dimanche 5 juin pour le premier tour du scrutin afin de désigner un de leurs onze députés. Si la participation fut encore décevante, les soucis techniques sont pointés du doigt. Mais ils ne furent pas les seuls, bulletins de vote absents et autres erreurs ont ponctué le scrutin, rien n’a été épargné à certains de nos compatriotes.

Les bugs du vote par internet

Dès le lundi 30 Mai, le ministère des Affaires étrangères reconnaissait que «des difficultés» avaient été observées «durant les premiers jours du scrutin». Parmi elles, l’impossibilité pour les électeurs de recevoir le code permettant de valider leur vote sur les adresses de messagerie Yahoo et AOL. «Ces difficultés ont empêché les électeurs concernés d’aller au terme de la procédure de vote», a indiqué le Quai d’Orsay dans son communiqué.

Autre problème, le portail du vote sur Internet a été indisponible «entre 2h20 et 7 heures» dans la nuit du mardi 31 mai au mercredi 1 juin. «Une coupure du lien internet a empêché l’accès à l’ensemble des applications et sites du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, y compris le portail de vote par internet», peut-on lire sur le site du MEAE. Le problème a été résolu en début de matinée, soit quelques heures seulement avant la clôture du vote prévu à midi le 01 juin.

Des SMS qui n’arrivent pas

Dernier souci et pas des moindres, la transmission des mots de passe par SMS ! Ce fut un peu la loterie ! Selon le pays où vous avez souscrit votre abonnement téléphonique, vous n’aviez pas la même chance ou non de recevoir votre mot de passe pour vous connecter au portail de vote.

Si l’on peut comprendre, vu la situation internationale, qu’en Russie seulement 20% des SMS ont été reçus, que dire pour le Bhoutan où seulement 1% des SMS ont été reçus, ou l’Algérie, pays dans lequel seulement 36% de nos compatriotes ont reçu leur mot de passe, sans parler des pays où le taux de délivrabilité fut de 0% (cf photo ci-dessous) ?

Des bulletins non acheminés

Après les bugs du vote par Internet, une photographie montrant le bureau de La Paz en Bolivie suscite l’indignation de nombreux internautes. Un seul bulletin, en faveur de la candidate Eléonore Caroit, investie par la majorité présidentielle, apparaît sur une table à l’intérieur du bureau de vote. Et ce ne fut pas le seul bureau sur ce continent.

Bureau de La Paz le 05 juin 2022

La cause ? Un problème d’acheminement des bulletins de vote des candidats dans ces bureaux. L’administration avait bien prévenu l’ensemble des candidats quelques jours avant, les invitant à faire parvenir par leurs propres moyens les bulletins. Seule la candidate de la majorité présidentielle aurait réussi ce tour de force. Les électeurs qui voulaient voter pour un autre candidat étaient invités à noter son nom et celui du suppléant à la main. Bien sûr une faute d’orthographe dans un des noms entrainait la nullité du bulletin !

Une participation pourtant en progression

Et malgré toutes ces embûches, la participation a progressé, pour atteindre 22,45%. Pour certains élus, la participation aurait pu dépasser les 30%, se rapprochant des normes de la métropole, sans les problèmes rencontrés sur le vote en ligne. Espérons que les leçons seront tirées pour le second tour ! Le clivage Renaissance/NUPES était bien marqué, la mobilisation devrait être plus forte ce 19 juin.

Laisser un commentaire