Un guide pour un Luxembourg pas cher !

Un guide pour un Luxembourg pas cher !

Inattendu et rafraichissant, l'ouvrage de Pascale Zaourou donne une autre vision du Grand-Duché, surement un peu plus réaliste que les caricatures souvent présentes chez les Français, expatriés ou non !  

Pascale Zaourou

Lesfrancais.press : Pouvez-vous nous raconter votre parcours, riches d’engagement, qui vous a amené à penser ce guide ?

Pascale Zaourou : Je vis au Grand-duché depuis maintenant 12 ans.   Je suis engagée  dans la société civile et politiquement. En effet je suis membre active de deux associations.

L’association Finkape un réseau d’afro-descendants dont l’objectif est de soutenir, de valoriser,  la présence des personnes d’origine africaine et de leurs descendants au Grand-duché du Luxembourg. J’occupe le secrétariat de la  Mieterschutz Lu/ Défense des locataires LU  A.s.b.l.  Nous agissons sur plusieurs volets D’une part,  la protection, à l’information des locataires au Luxembourg. D’autre part nous interpellons régulièrement les pouvoirs publics  sur la question du logement. Mon engagement politique se traduit par ma Vice-présidence du  SPIC, Socialistes pour l’Intégration et la Citoyenneté qui est un Groupe de Travail du LSAP (Parti socialiste Luxembourgeois). 

De part ces engagements et mon rôle de mère célibataire, je côtoie une autre facette de ce pays. Ce Luxembourg solidaire, ouvert, riche de ses initiatives associatives et d’une volonté de réduire les inégalités.

Lesfrancais.press : Fut il facile de trouver un éditeur ?

Pascale Zaourou : Non, j’ai approché des acteurs institutionnels publiques mais malheureusement les choses n’ont pas pu se faire. Finalement j’ai publié le guide  à compte d’auteurs. 

Des petits budgets au Luxembourg ?

Lesfrancais.press : Concrètement, que proposez-vous aux luxembourgeois, aux expatriés ou aux touristes dans votre livre ? 

Pascale Zaourou : Comme nous avons l’habitude de dire, 

  • Aux résidents  luxembourgeois : Je propose une explication détaillée de certaines aides étatiques.  Parce que mon enquête m’a permis de voir que très souvent les personnes ignorent tous les champs d’utilisation de ces mesures d’Etat.

J’informe sur les établissements accessibles avec un petit budget.  L’alimentation bio pas cher par exemple, des restaurants pour les petits porte-monnaies, l’ameublement, enfin un quotidien accessible pour tous. 

Je mets en lumière les initiatives associatives. C’est le cas de Life asbl avec son projet Life WG.  A travers ce projet  cette association propose de la sous-location et colocation pour un public qui ne peut ni être propriétaire, ni être locataire ! Le propriétaire d’un bien immobilier qui  loue son bien à Life œuvre à résoudre le problème de l’accès au logement abordable. Un problème qui est de loin le talon d’Achille du Grand-duché.

  • Aux expatriés, j’ai déjà envie de leur dire : « Ce pays offre un cadre idéal pour la vie de famille ». D’où le fait de leur mettre à disposition des informations et un parcours d’expérience en un seul endroit, le guide. Des conseils sur les lieux à choisir pour s’installer, les possibilités de garde et la richesse de la vie culturelle luxembourgeoise, des précisions sur des mesures d’Etat destinées à toutes les familles. La qualité de vie, la propreté, un environnement sain et des espaces magnifiques, des endroits méconnus.

J’en arrive aux touristes justement. 

D’abord ils auront la chance de découvrir un pays propre, des habitants chaleureux, très accueillants. Le fameux « Moein » qui signifie « bonjour » on se le dit encore dans les rues. Le guide fait part de tous les endroits à voir, des activités possibles. Il faut savoir que le transport est gratuit au Luxembourg un poste important pour établir un budget vacances. Avec le guide pour   compagnon, le touriste à l’assurance de pouvoir profiter de belles vacances.  Les espaces de jeux, des musées très peu connu qui feraient le bonheur de petits et grands. Pour les loisirs il y en a pour tous les goûts. Les passionnés de motos, de vélo trouveront des pistes sensationnelles, les passionnés de voitures anciennes aussi. Les touristes pour qui vacances riment avec plages seront aussi servis avec la quantité de plages du pays. Aussi surprenant que cela puisse être, les plages construites aux abords de lacs artificiels sont fabuleuses.

ONT_210_breit

Lesfrancais.press : Avez-vous déjà eu des retours des lecteurs ou des établissements mentionnés ?

Pascale Zaourou : Les retours sont satisfaisants ! vous savez lorsque des responsables associatifs commande pour leurs bénéficiaires, ou encore lorsqu’ une lectrice vous écrit : « votre guide est apetissant et « apprentif » (comprenons instructifs) », ou encore que « ce guide est formidable », alors c’est que le guide atteint son objectif. 

Les établissements mentionnés sont reconnaissants. Je suis ravie d’entendre que ma description de leur établissement est fidèle à leur vision. Pour un guide écrit sans apport publicitaires, cela signifie que l’authenticité a du sens.

On m’a communiqué de nouveaux bons plans, de nouveaux établissements pour les faire connaître. 

Alors oui, finalement c’est la preuve qu’ensemble nous allons pouvoir agrandir cette facette du Grand-duché, le Luxembourg pas cher.

Lesfrancais.press : A quel projet, êtes-vous désormais attelé ? 

Actuellement je travaille à un projet autour de la participation citoyenne des jeunes

Où trouver le guide ?

Le guide «  Le Luxembourg pas cher » est disponible  sur commande par e-mail :

leluxembourgpascher@gmail. com

Sur place à La Librairie des Lycées.

Contact : 30 Avenue Victor Hugo,  L-1750 Luxembourg www.librairiedeslycees.lu Téléphone :+352 22 79 83

Retrouvez notre rubrique littérature

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire