Solidarité : Pas de période de carence pour la prise en charge médicale lors du retour en France jusqu'au 1 juin 2020

Alors que des réformes avaient compliqué l'accès aux soins des Français de l'Etranger Jean-Baptiste Lemoyne vient d' annoncer, dans le cadre d’un groupe Whatsapp de parlementaires pour le suivi du Covid-19, que l’amendement gouvernemental ci-dessous a été adopté par l’Assemblée nationale ce soir.

  Cet amendement au projet de loi sur les conséquences du Covid-19 permettra à nos compatriotes de retour en France d’ici le 1er juin 2020 et n’exerçant pas d’activité professionnelle de bénéficier de l’assurance maladie et maternité sans délai de carence.

Concrètement, c'est un acte de solidarité nationale ! Ainsi tous les Français touchés par le Covid-19 ou une maladie qui, par la situation du système hospitalier de son pays de résidence, ne peuvent plus être soignés correctement, continueront sans discontinuer à recevoir les soins adaptés à leur diagnostique.

A noter, il faut avoir rejoint la France avant le 30 mai. Cependant si la crise devait continuer, la date sera surement reportée.

Après une première lecture à l'Assemblée Nationale, le texte arrive ce matin au Sénat. Joelle Gariaud-Maylam s'est engagée sur Facebook à le défendre avec le soutien de nombreux autres élus comme Olivier Cadic.

Le texte devrait être publié très rapidement au Journal Officiel et ainsi rentrer en vigueur.

On vous rappelle, aussi, que si votre situation ne l'exige pas, il vous est demandé de rester dans vos pays de résidence usuel.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire