Ségolène Royal : en avant toute

Ségolène Royal : en avant toute

La pause estivale ? Ségolène Royal ne connait pas.. Depuis les derniers jours de juillet, la communication de l’ancienne candidate à l’élection présidentielle s’emballe.

Cap sur le Sénat

Nous l’avions annoncé dès le mois de février 2021 avant de la recevoir en mai 2021, Ségolène Royal est candidate aux élection sénatoriales des Français de l’étranger de cet automne. Discrète lors des élections consulaires, elle a patiemment tissé son réseau parmi les forces de Gauche présentes hors de France.

Secondée dans cette tache par Mehdi Benlahcen, président du groupe Solidaire et Ecologie – Français du Monde à l’Assemblée des Français de l’étranger, ils ont, ensemble, constitué une liste qui se présente aux suffrages des Grands électeurs (élus consulaires, députés, sénateurs non renouvelables).

Une liste ancrée dans les circonscriptions ?

Et la tache ne fut pas si simple, ils étaient nombreux à crier au parachutage, à contester la légitimé de l’ancienne ministre… Et pourtant, alors que l’investiture du Parti socialiste n’est pas encore acquise (Laure Pallez, élue consulaire socialiste aux USA sollicite aussi l’adoubement du PS), les ralliements sont nombreux.

On l’a vu plus haut, Mehdi Benlahcen sera donc le numéro 2 de cette liste. Malgré sa défaite au Portugal, où il était élu, il a réussi à consolider sa place à la tête de l’association Français du Monde. Cette dernière a conservé plus de 100 sièges donnant de belles perspectives à cette liste.

Pour les autres places, aucune annonce officielle. Mais on peut raisonnablement imaginé qu’elle sera constituée avec certains membres de l’équipe de travail présentée sur le site internet francaisdanslemonde-unechancepourlafrance.fr .

Gaelle Barré

Et on y retrouve Gaelle Barré, la présidente du conseil consulaire de la 1ere circonscription d’Italie. Elle sera codirectrice de la campagne avec Florian Bohême (n°4) conseiller des Français de l’étranger au Cambodge. Tous les deux sont membres du bureau national de Français du monde-adfe. Monique Dejeans élue à l’AFE pour le Benelux et représentante de l’AFE au bureau de vote électronique est également partie prenante de cette équipe de travail.
Les nouveaux élus n’ont pas été oubliés avec Josiane Adjovi, Charles de Loppinot, et Thatsanavanh Banchong , nouveaux conseillers des Français de l’étranger au Bénin, à l’île Maurice et en Thaïlande.

Plus surprenant, Didier Le Bret , ancien ambassadeur et président du centre de crise de 2013 à 2015 sera chargé des questions de sécurité dans cette équipe de travail. Sa présence montre l’importance que Mme Royal désire porter aux relations entre les citoyens, les élus et l’administration consulaire. La communication et l’adhésion de chaque partie prenante est indispensable pour réussir à concrétiser les projets dans les différents consulats et postes diplomatiques. Les errements du Fonds de solidarité pour les expatriés ou les difficultés liées à la vaccination et au Pass sanitaire l’ont malheureusement encore une fois rappelé

Didier Le Bret avec Laurent Fabius alors Ministre des Affaires étrangères

Un comité de soutien 5 étoiles

Ségolène Royal est une personnalité marquante des dernières décennies en France et à l’international. Si les Grands électeurs l’avaient oublié, elle le rappelle en force sur son site en déroulant une liste de soutiens inédite pour les élections sénatoriales des expatriés.

« J’ai pu nouer de nombreux contacts et amitiés à travers le monde sur les questions du Climat, de l’énergie, de la mer, de la biodiversité, de la finance verte, des entreprises durables, des ONG, de la culture, de l’éducation.« 

Ségolène Royal sur son site internet

Sur son site, vous pouvez ainsi découvrir le soutien de Mme Christiane Taubira, ministre socialiste bien connue, éventuelle candidate à l’élection présidentielle de 2022.

Et aussi José Bové !! Figure du combat écologiste des années 90/2000, il soutient Ségolène Royal. Et ce alors qu’Eva Joly est pressentie du coté d’Europe Ecologie Les Verts (EELV). Est ce que ce parrainage suffira à détourner les nombreux conseillers consulaires EELV élus en mai ? A suivre

Une liste aux larges ambitions

Ségolène Royal l’a martelé, elle se présente comme la candidate de l’unité des forces progressistes. Forte de ses soutiens et de son équipe, plurielle, elle espère regrouper le maximum de grands électeurs du PS, de Français du Monde, mais aussi d’EELV voir de LFI. C’est donc 2 voir 3 sénateurs que l’équipe compte porter au Palais du Luxembourg. Propulsés par l’aura nationale de Ségolène Royal, ils comptent mener à bien leur programme.

Et ce dernier est riche. Il a été construit, et c’est désormais la marque de fabrique de Ségolène Royal, via un ensemble d’échanges participatifs que vous pouvez retrouver sur le site internet francaisdanslemonde-unechancepourlafrance.fr . Il reste à savoir si les Grands électeurs seront séduits…

Laisser un commentaire