Russie: le  responsable associatif Alexis Tarrade quitte Les Républicains

Russie: le responsable associatif Alexis Tarrade quitte Les Républicains

13 février 2020 Non Par Francois Lestanguet

La section Les Républicains de Russie traverse une zone de turbulence ! Alexis Tarrade, président de la section LR pour la Russie et la Biélorussie, a en effet annoncé son départ de la formation de droite.

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, l’élu a annoncé que « la ligne directrice et la politique menées par le parti Les Républicains ne correspondent plus aux valeurs qui sont les miennes et pour lesquelles je me suis engagé ».

Ne pas rester pour rester

Contacté par notre rédaction, il a indiqué qu’il a réfléchi à cette décision à plusieurs reprises et indique ne pas vouloir «rester pour rester ». Il est notamment opposé au vote favorable à la PMA par le groupe LR au Sénat et regretter le manque de clarté du parti face à la question des relations avec la Russie. Il a notamment, sans succès, plaidé pour un dialogue avec Russie Unie, le parti soutenant Vladimir Poutine.

Alexis Tarrade

Concernant la réforme des retraites, il nous a également indiqué que cela ne correspondait plus, selon lui, à la société actuelle et ce malgré le fait que le candidat de la droite et du centre François Fillon proposait aussi un projet en ce sens.

« Est-ce que tout ce que proposait François Fillon était une bonne chose ? » s’interroge-t-il.

Un temps président de l’UFE Russie dont il a été ecarté politiquement lors d'une période de grande tensionavant, depuis, de se réconcilier avec la direction nationale, Alexis Tarrade est conscient du fait que le départ de très nombreux militants LR s’est fait dans deux directions : vers LREM pour les plus modérés, vers le Rassemblement National pour d’autres.

Ni chez LREM, ni au RN

L’UFE Russie procèdera ce dimanche à l’élection de son nouveau président, et M. Tarrade est candidat malgré sa décision. Une manière de dissocier associations et formations politiques. Il compte passer outre les formations politiques et en particulier Les Républicains pour se faire réélire le 17 mai .

Dans un territoire qui a élu une députée LREM mais qui fait partie des rares pays où les Français de l’étranger accordent un nombre important de voix à Marine Le Pen, quelle est la place des républicains et quelle serait la place à l’avenir de M. Tarrade ? Ni chez LREM, ni au RN nous a-t-il indiqué. « L’OPA indolore » de son ancienne formation politique par LREM qu'il perçoit et l’exclusion de Thierry Mariani, anciennement député dans la circonscription et désormais député européen du RN, semblent l’avoir vacciné d’un étiquetage de quelque sorte que ce soit. Sans pour autant renier l’UFE, qui en Russie est relativement importante au sein de la communauté.