Révolutions permanentes

Révolutions permanentes

Pourquoi nous existons ?

Vous, moi, telle entreprise, tel journal, tel pays ? Rien n’est indispensable. Rares sont les pays qui traversent les siècles. Ils durent parce qu’ils savent se rendre, sinon indispensables, du moins utiles aux autres, même quand ce sont leurs adversaires et leurs rivaux.

 

Rares sont les pays qui durent

La France, comme l’Angleterre, le Danemark, le Japon, la Chine et quelques autres font partie des plus vieux Etats du monde, ceux dont on peut suivre les traces administratives législatives, sociales et monétaires. L’Allemagne, l’Italie sont des formations récentes, la plupart des  pays, n’ont pas un siècle, nés de  décolonisations qui furent moins le fruit de luttes d’indépendance, contrairement aux légendes, que d’abandon de la part des colonisateurs. Ce qui frappe sur la carte du Monde, c’est la multiplication des Etats. Aujourd’hui encore, il est possible que la France en engendre un nouveau, puisqu’il y a un référendum sur l’indépendance en Nouvelle Calédonie.

 

Lesquels vont disparaitre ?

On croit que le monde est stable, que les pays existeront toujours. Où sont la Yougoslavie, l’URSS ? Quels sont les pays candidats à l’éclatement et à la disparition demain ? La Belgique, comme la Turquie, le Panama ou le Koweït, la Corée doivent-ils leur existence à leur seule force d’âme ou au fait que quelques puissances ont considéré qu’il valait mieux tel Etat plutôt qu’un vide, rapidement occupé par un autre ? Géorgie, Ukraine, Liban, Taïwan, Hong Kong, Biélorussie, Mali, Congo, Soudan, Bahreïn, la liste des pays au destin incertain est plus longue qu’on ne le croit. Combien de ces pays sont viables ? Indépendants ? Sont-ils victimes de néocolonisation ou d’indifférence ?

A cela s’ajoute la révolution de la puissance. Elle n’est plus dans le territoire et la population mais dans une troisième et quatrième dimension : La dimension de la puissance financière, qui n’est pas nouvelle, mais qui a acquis une rapidité et d’une précision quasi balistique ; la dimension du cyberespace et l’hypertechnologie qui l’accompagne. Quel est le douanier qui contrôle les trafics des 250 câbles sous marins (25 terminaux en France) par où transitent les milliards de données de communication mondiales ? Certains, rares Etats aux longues oreilles, les contrôlent, peu nombreux.

 

Euromed, une alliance pour la Méditerranée ?

Si la France dure depuis plus de mille ans, c’est qu’elle a des raisons d’être. Elle a démontré qu’elle était utile aux autres. Au Liban, à la Grèce, à Chypre ? A l’Allemagne, à l’Angleterre ? C’est une illusion de croire que l’on existe par la puissance seule. La capacité d’influence est plus qu’un multiplicateur, c’est un ciment, à usage interne et externe.  Ce n’est peut-être pas un hasard si Emmanuel Macron convoque un sommet « Euromed » pour parler, entre autres, des menaces turques, à Ajaccio, au moment d’un référendum en Nouvelle Calédonie.

Peut-être la France ne restera pas toujours utile au reste du monde. Peut-être le monde pourrait se passer des Français. Peut-être aussi le monde est-il plus vivable avec ce qu’ils apportent. En tout cas c’est ce à quoi il faut tendre, non par bonté, par instinct de survie. Exprimer quelque chose, de manifester quelque chose, une richesse, un art, une culture, une façon d’être, qui soit utile à l’autre.

C’est une question qui se pose aussi aux autres : Espagne, Royaume-Uni, Et même Etats-Unis : En quoi êtes-vous utile ? A vos citoyens (catalans et écossais par exemple), à vos alliés ?

On peut aussi commencer par être utile à ses propres citoyens. Sinon ils fuient. Les empires s’effondrent parce que plus personne ne les défend.

Les Français peuvent commencer à se rendre utiles aux autres Français, par des réflexes de diaspora.

Modestement, fièrement, à notre petite place, c’est ceque nous faisons.  Créer des liens, informer, exprimer la diversité des Français à travers le monde, être utiles.

Grâce à notre réseau de correspondants, nous le sommes : Le nombre de visiteurs uniques sur le site lesfrancais.press augmente, plus de 100.000 cette semaine. Le nombre des abonnés aussi augmente régulièrement. A tel point que nous avons du investir dans de nouvelles capacités, ce qui nous permet de faire de la webtv.

Vous pouvez donc découvrir un nouveau site, plus riche, plus simple, plus complet, plus pratique.

Faites nous part de vos réactions et suggestions. Faites nous aussi de la publicité car nous ne vivons pas que de paroles. Abonnez-vous Club Premium, qui vous donne accès à une lettre quotidienne et d’autres avantages, notamment des occasions de participer à des évènements ou à des offres au sein des communautés françaises.

Rendre service est la condition de l’existence, et de l’indépendance, pour un media comme pour un pays. Nous sommes indépendants, totalement. Il n’y a qu’à nous lire pour le constater.

De nombreux medias disparaissent, notamment ceux qui existaient dans des communautés françaises à l’étranger. Dommage : Ils constituaient des liens, des outils de rayonnement. Résister aux crises, changer pour durer, se couler dans les révolutions permanentes, c’est l’autre secret de la longévité pour toute organisation humaine.

Merci donc pour votre confiance, puisque pour l’instant, elle est durable.

 

Laurent dominati
Laurent dominati

Laurent Dominati

Fondateur de lesfrançais.press

Ancien Ambassadeur de France, ancien Député de Paris

 

Laisser un commentaire