Londres : réouverture de la Maison de l’Institut de France

Londres : réouverture de la Maison de l’Institut de France

Après deux ans de fermeture, la Maison de l’Institut de France à Londres a rouvert ses portes le lundi 5 septembre 2022. La maison a fait l’objet d’une rénovation totale en installant des salles de bains modernes et privatives dans toutes les chambres et en supprimant les aménagements disgracieux de quelques décennies passées. Située dans le quartier de Kensington, La Maison vient enfin de retrouver le prestige de son époque victorienne. Cette transformation apportera dès aujourd’hui et pour longtemps un confort élégant aux visiteurs dans la tradition prestigieuse de l’Institut de France.

H&K – Institut de France. Madame Béatrice Keighley, présidente du comité des trustees de la Maison, et Monsieur Xavier Darcos, chancelier de l’Institut de France.

Entente cordiale

Pour les responsables, “cette maison qui rouvre grand ses portes, cette maison chaleureuse, accueillante et désormais rénovée, est vouée à rappeler l’entente qui nous unit par-delà les intérêts qui parfois nous divisent.” Née sur les ruines de la première guerre mondiale, détruite par les bombes de la deuxième, la réouverture de la Maison de l’Institut de France par le Chancelier Xavier Darcos en présence de Jean-Robert Pitte, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences morales et politiques, Président de la Société de géographie (Prix du Rayonnement français 2021), et de très nombreuses autres personnalités françaises et britanniques.

Dans le quartier français

Maison de France : Inauguration
Maison de l’Institut de France : inauguration

Isabelle Janvrin a travaillé pour cette restauration dans toutes les règles de l’art et le respect de l’authenticité architecturale de cette belle demeure. C’est Edmond de Rothschild, grand mécène, esthète et membre élu de l’Académie des Beaux-Arts depuis 1906 qui, au lendemain de la Première Guerre mondiale, décida de travailler au rapprochement intellectuel de la France et du Royaume-Uni et offrit en 1919 à l’Institut de France un hôtel particulier destiné à accueillir étudiants et chercheurs français. Situé à Queen’s Gate, il fut entièrement détruit sous les bombardements de la 2ème guerre mondiale et l’Institut reçut alors en dédommagement cette maison à Queen’s Gate Terrace. La maison s’étant dégradée au fil des décennies, il convenait de la restaurer et c’est à cette tâche, importante tant par l’ampleur des travaux que par leur coût, que se sont attelés Béatrice Keighley et les Trustees avec le soutien de l’Institut de France.

Un logement pour des étudiants et chercheurs français

Aujourd’hui la maison comporte 14 chambres destinées à des étudiants ou chercheurs français devant se rendre à Londres pour compléter leurs travaux, en plein cœur du très agréable quartier de South Kensington, à deux pas de Hyde Park, et très bien desservi par les transports en commun. Elle se situe près du Consulat et du Lycée Français Charles de Gaulle. Aujourd’hui, pour réserver, il faut prendre contact avec le directeur de la Maison via le formulaire disponible ICI. La Maison est ouverte aux étudiants, chercheurs, artistes et écrivains français en mission (travail, recherche, enseignement) à Londres.

Les étudiants et chercheurs bénéficient de la chambre et du petit-déjeuner moyennant une contribution fixée, de £70 à £120 par nuit. Le candidat doit fournir des références de membres de l’Institut ou de professeurs.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire