Réchauffement climatique en France : alerte !

Réchauffement climatique en France : alerte !

Le réchauffement climatique en France, d’ici la fin du XXIe siècle, pourrait être 50% plus intense que ce que l’on pensait. C’est ce que révèlent de nouvelles projections réalisées par une équipe du CNRS, de Météo France et du Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique (Cerfacs), dans une étude publiée le 4 octobre 2022 dans la revue Earth Systems Dynamics (disponible en libre téléchargement en fin d’article). Les experts ont pour cela combiné les modèles utilisés par le Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat (Giec) avec les données collectées en France dans une trentaine de stations météorologiques depuis 1899.

Résultat : la température moyenne de l’Hexagone sera 3,8°C supérieure à celle du début du XXe siècle, dans un scénario modéré, considéré comme probable, sans hausse ni baisse drastique des émissions. Il ferait en moyenne +3,2°C en hiver et +5,1°C l’été par rapport aux températures mesurées au début du XXe siècle.

« Ceci aura des impacts très forts sur les écosystèmes et les cultures. On aura des pics de chaleur beaucoup plus fréquents et chauds, et des sécheresses plus intenses et prolongées. Dans ces conditions, l’un des points clés sera comment maintenir les ressources en eau et comment les utiliser »

Julien Boé, de l’unité Climat, Environnement, Couplages et Incertitudes.

À +3,8°C, des écosystèmes entiers pourraient disparaître et le paysage agricole en sera drastiquement modifié, précise également l’étude.

réchauffement climatique
Incendie en Aquitaine – Août 2022 © AFP

En moyenne, la France s’est déjà réchauffée de 1,7°C

Selon les dernières projections climatiques de référence en France, publiées par Météo France en février 2021, la hausse de la température d’ici 2100 était d’environ 2,2°C, dans un scénario intermédiaire, et de 3,9°C dans un scénario pessimiste. Les nouvelles données montrent en fait que le scénario pessimiste d’alors correspond désormais à l’actuel scénario modéré. Et que dans un scénario pessimiste de hausse drastique des émissions, la température moyenne atteindrait finalement +6,7°C d’ici 2100.

D’ici 2100, cette augmentation serait de 3,8 °C par rapport au début du XXᵉ siècle, et ce dans un scénario d’émissions modérées de gaz à effet de serre. ©Aurélien Ribes et al. 2022, « Earth Syst. Dynam. », 13, 1397-1415 (CC BY-4.0)

En moyenne, la France s’est déjà réchauffée de 1,7°C, contre 1,2°C en moyenne à l’échelle globale. Soit un rythme de réchauffement de 0,36°C par décennie, qualifié de « soutenu » par Aurélien Ribes, l’un des auteurs de l’étude. Et d’ajouter que « la quasi-totalité de ce réchauffement est anthropique.« 

À présent, les chercheurs veulent descendre encore les échelles et simuler l’avenir climatique des régions françaises. Par ailleurs, ils espèrent que d’autres équipes à travers le monde adopteront leur méthodologie.

« Le code à la base de ces travaux est à la disposition de tout le monde. Il permettra à d’autres équipes ou d’autres services météorologiques de refaire ces calculs facilement pour leur pays ou leur région »

Aurélien Ribes, l’un des auteurs de l’étude

Consultez le rapport du CNRS

Laisser un commentaire