Quand Lemoyne fait campagne pour les candidats LREM

Quand Lemoyne fait campagne pour les candidats LREM

Le Secrétaire d’Etat aux Français hors de France, Jean-Baptiste Lemoyne avait lancé les permanences ministérielles en 2019. L’objectif : aller à la rencontre des expatriés avec des rencontres individuelles au sein des consulats lors des déplacements du Ministre.

Des rencontres virtuelles pour palier aux conséquences de la Pandémie

2020, ce nouveau format s’arrête de fait. Les fermetures des frontières, les interdictions de se rassembler, les normes de distance physique ont empêché Jean-Baptiste Lemoyne de continuer son itinérance.

Et c’est dommage ! On avait interviewé des Français qui étaient allés à sa rencontrer lors d’une de ses fameuses permanences à Bruxelles, nos compatriotes avaient été enthousiasmés de ce contact direct avec le Secrétaire d’Etat aux Français hors de France.

L’équipe de Jean-Baptiste Lemoyne n’avait pas dit son dernier mot. Ils ont inventé, le webinaire ministériel : des rencontres virtuelles pour palier aux conséquences de la Covid-19 ! La première a eu lieu, avec les Français du Canada, ce lundi 30 novembre.

LREM détourne le réseau diplomatique ?

Relayée par les Consulats et par tous les élus consulaires (de droite comme de gauche), cette réunion publique prévue avec Jean-Baptiste Lemoyne, un journaliste et les Français du Canada, a tourné au meeting de campagne.

En effet, à la surprise générale, le député des Français d’Amérique du Nord, Roland Lescure, membre du parti présidentiel (LREM), s’est joint à la réunion. Il a pu, ainsi, introduire ses poulains pour les élections consulaires à Montréal et à Toronto.

Loin des sujets du quotidien des expatriés, ils ont évoqué le TIPP, les liens entre la France et le Canada.. Mais on a peu entendu parler des aides sociales qui ont du mal à atteindre les Français qui en ont besoin. On oublia la réforme fiscale comme la problématique de la CSG qui frappe encore les Français hors de l’Union européenne. Il y eu, cependant, quelques mots pour les étudiants qui avaient du mal à rejoindre leurs universités du fait de la Covid-19

Se sentant bernés, les élus consulaires, qui avaient participé à la promotion de l’évènement, ont réagit vivement. Il faut savoir que quelques minutes avant la session publique, Jean-Baptiste Lemoyne avait tenu une réunion à huit clos avec les élus… Pas un mot sur le programme qui allait suivre.

Et c’est donc par une lettre, rendue publique, au Secrétaire d’Etat, que 6 élus de Toronto et du Quebec s’interrogent sur des « pratiques de détournement de nos instances diplomatiques à des fins partisanes ». Ils soulignent et non sans raison que l’argent publique ne peut être utilisé pour faciliter l’élection de candidats du parti au pouvoir.

Espérons que la leçon sera retenue et que les prochaines éditions apporteront des réponses aux problématiques concrètes des expatriés. Et elles sont nombreuses en ce moment.

TELECHARGEZ LA LETTRE DES ELUS CONSULAIRES A JEAN-BAPTISTE LEMOYNE

Laisser un commentaire

2 Comments

  1. Toujours les mêmes qui dérapent, après Genetet et Petit le troisième mousquetaire ou plutôt brebis galeuse des députés des FdE à encore sevit, il a reussi à détourner le réseau consulaire a ses fins partisanes et a mettre en difficulté JB Lemoyne qui lui voulait simplement échanger avec les FdE comme il l’a déjà fait positivement.
    « Shame on you » honte à vous ! Monsieur le député Lescure et merci à Francine, Yan , Marc-Albert et les autres conseillers élus pour leur réaction et merci aussi au journal lesfrançais.press de nous informer .

  2. Bonjour;
    Comment s’étonner des dérapages partisans du pouvoir actuel. Il y a les grands discours énoncés la main sur le cœur et la traduction dans les actes qui contredisent les envolées républicaines. Depuis des années je dénonce l’utilisation par l’Aefe de certificats religieux coraniques afin de contourner nos règles et lois jugées inférieures . Rien ne bouge malgré 3 décisions de justice. L’ Aefe persiste à se penser au-dessus des règles imposées aux citoyens. Etonnons-nous du désintérêt croissant lors des élections. Alors, vite passons de la discussion à l’action. ……..républicaine.