Pas d'épreuves pour le Bac 2020 - Contrôle continu pour tous

Pas d'épreuves pour le Bac 2020 - Contrôle continu pour tous

A l'étranger comme en Métropole, les lycéens en fin de cursus auront leur diplôme sans examen !

C'est donc le contrôle continu qui s'est imposé.

Sauf pour le BAC de Français

En première, l’épreuve écrite du baccalauréat correspondra à la moyenne obtenue par l’élève tout au long de l’année, en dehors de la période de confinement, a précisé le ministre de l'Education nationale.

"L'épreuve orale de Français est maintenue à la fin du mois de juin, ou début juillet, sauf si les conditions sanitaires ne le permettent pas dans l’intervalle", a-t-il indiqué.

L'histoire-géo, les langues vivantes et les mathématiques pour les filières technologiques ne donneront pas lieu à une évaluation telle qu'elle était prévue. "La moyenne retenue sera l'addition de la note obtenue aux épreuves communes passées cette année, qu'on appelle E3C1, et celles qui seront passées en terminale, E3C3".(notes hors confinement)

Le Bac et le Brevet en notation continu à l'exclusion des notes acquises pendant le confinement !

Les incertitudes liées à la crise du coronavirus sont nombreuses. Le retour en classe dépend de la stabilisation de la situation sanitaire, a rappelé Jean-Michel Blanquer lors d’une conférence de prisse. Le retour en classe en début du mois de mai n’est qu’une hypothèse, “et même si c’était le cas, élèves auraient été privés de 5 semaines normales de cours. Les conditions d’apprentissage ne sont pas aussi bonnes qu’en temps normal”. Les examens du brevet et du bac, qui concernent 2,1 millions de candidats, ne pourraient donc pas se dérouler dans les mêmes conditions que les autres années. C’est pourquoi des aménagements sont nécessaires “pour garantir la réussite future des élèves” en tenant compte de l’ensemble des incertitudes .

L'assiduité validera le diplôme !

"L'assiduité des candidats en Terminale sera vérifiée". "Suivre les cours jusqu'au 4 juillet sera une condition sine qua non" pour avoir le bac, déclare le ministre. En effet que ce soit via le système "Ma classe à la maison" ou que ce soit en cours en cas de réouverture de l'établissement où l'élève est inscrit, les cours devront être suivis tout au long du mois de juin. Les consignes seront fermes. Le Ministre désire reconquérir avec les professeurs le mois de Juin. C'est aussi l'assurance de garder du sens aux semaines qui arrivent alors que les notes prises en compte pour le bas sont déjà connus ! Les élèves ont tous sortis leur calculette, certains sont déjà théoriquement bacheliers, pour éviter de grandes longues vacances, le conditionnement de la remise du diplôme à l'assiduité en ligne ou en classe si cela est possible.

Comment garantir que ce bac ne sera pas un bac au rabais ?

"Nous aurons un jury d'harmonisation, les professeurs auront pu porter une appréciation sur le comportement des élèves au cours du troisième trimestre", répond Jean-Michel Blanquer.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire