Ordre national du Mérite : 50 expatriés décorés

Ordre national du Mérite : 50 expatriés décorés

Créé par décret du 3 décembre 1963, l’ordre national du Mérite est le second ordre national après la Légion d’honneur. Il résulte d’une large réforme du système des décorations engagée en 1958 par le général Catroux, grand chancelier de la Légion d’honneur, avec l’appui du Général de Gaulle. 

Cinq ans après la naissance de la Ve République, dans une France en pleine modernisation, l’objectif était en effet de renforcer l’unité nationale, d’harmoniser et de simplifier les distinctions honorifiques en stoppant la multiplication des décorations, mais aussi de hiérarchiser l’échelle des mérites avec une nouvelle distinction.

Comme chaque année, c’est en juin que la République dévoile les citoyens qu’elle désire honorer via cette décoration. Dans le décret publié le 20 juin 2022, on peut découvrir qu’une cinquantaine de Français de l’étranger ont été promus au sein de l’Ordre National du Mérite.

Qui est récompensé ?

Pour prétendre à l’ordre national du Mérite, il faut répondre aux 2 conditions suivantes :

  • Avoir des mérites distingués dans l’exercice, pendant au moins 10 ans, d’une fonction publique, civile ou militaire, ou d’une activité privée
  • Être proposé par un ministre, après étude d’un dossier constitué à la demande d’une administration centrale, d’un préfet, d’une association, d’une personnalité politique (maire, député, etc.) ou d’un groupe d’au moins 50 personnes (pour l’initiative citoyenne)

Aussi, il n’est pas nécessaire d’être de nationalité française. Les étrangers peuvent être décorés de l’ordre national du Mérite, mais ils ne peuvent pas devenir membres de l’ordre. Ils sont d’ailleurs nombreux chaque année à être reconnus par la République française.

Dans la promotion de juin 2022, tous les corps de métiers et tous les continents sont représentés : professeurs, chefs d’entreprises, universitaires, journalistes… le ministère des Affaires étrangères, pas seulement celui de l’Intérieur, a aussi élevé des expatriés au rang de chevalier, a été attentif à une répartition équilibrée en genres, en continents mais aussi entre le privé et le public.

Les récipiendaires

Ci-dessous trouvez la liste des Français établis hors de France qui obtiennent leur première décoration ou qui sont promus dans cet ordre.

Les nouveaux chevaliers

M. Michel (Jean-François), conseiller économique au sein d’une ambassade ; 24 ans de services.

M. Chartrez (Pascal, Marcel, Pierre), attaché de direction, directeur de la représentation de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration au Cameroun ; 41 ans de services.

M. Chelihi (Ali, Kamel, Eddin dit Kamel), brigadier-chef de police, adjoint logistique à l’étranger ; 25 ans de services.

M. Berthelot (Thierry, Jacques, Marie-François), consul général de France à Bangalore (Inde) ; 35 ans de services.

M. Burin des Roziers (Laurent, Emmanuel, Marie), consul général de France, directeur délégué de l’Institut français de Naples (Italie) ; 34 ans de services.

Mme Douillard (Manuela, Jackie), secrétaire générale de l’ambassade de France à Port-Louis (Maurice) ; 24 ans de services.

Mme Kassab, née Jabre (Rita), secrétaire à l’ambassade de France à Riyad (Arabie saoudite) ; 27 ans de services.

Mme Ouégnin Ben-Mensah, née Ouégnin (Carole, Franceline, Henriette), agente chargée de l’état civil au consulat général de France à Bamako (Mali) ; 33 ans de services.

Mme Sciortino (Sabine), première conseillère à l’ambassade de France à Abou Dabi (Emirats arabes unis) ; 17 ans de services.

M. Speybrouck (Luc, André, Guy), chef de section consulaire, régisseur et secrétaire général de l’ambassade de France à Bagdad (Irak) ; 46 ans de services.

Mme Alzial (Clémentine, Nadia, Andrée), directrice générale d’une entreprise de transformation du cacao ; 17 ans de services. 

M. Auffret (Laurent, Jean), directeur d’une fondation consacrée aux échanges culturels et éducatifs (États-Unis) ; 16 ans de services. 

M. Bakic (Emil), directeur d’une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables (Croatie) ; 23 ans de services. 

M. Besançon (Stéphane, Laurent), cofondateur et directeur général d’une association pour l’accès aux soins en Afrique (Mali) ; 22 ans de services. 

M. Butel (Jean-Claude, Emile), président d’une association socioculturelle (Maroc) ; 38 ans de services. 

M. Cabestan (Jean-Pierre, Aurélien), sinologue, professeur à l’université baptiste de Hong Kong (Chine) ; 31 ans de services. 

Mme Carvallo (Hélène, Henriette, Inès), avocate conseil du consulat général de France à New York (États-Unis) ; 13 ans de services. 

Mme Casto (Sandrine-Pia), présidente de l’Alliance française de Panama ; 20 ans de services. 

M. Dayon (Alexandre, Michel, Yves), président-directeur de la stratégie d’une société proposant des solutions de gestion de la relation client (États-Unis) ; 31 ans de services. 

M. Doro (Raphaël, Robustiano), avocat conseil de l’ambassade de France à Malabo (Guinée équatoriale) ; 36 ans de services.

M. Jacquemard (Jean-Robert, Henri), président d’une chambre de commerce et d’industrie ; 49 ans de services. 

M. Khatib (Oussama), professeur et directeur d’un laboratoire de robotique à l’université de Stanford (États-Unis) ; 40 ans de services. 

Mme Labi (Rosine, Eva dite Eva), directrice générale adjointe d’une association consacrée à l’éducation et à la culture (Israël) ; 47 ans de services. 

M. Lauras (Christophe, Yves), vice-président d’un groupe hôtelier, président de la chambre de commerce et d’industrie France-Chine (Chine) ; 26 ans de services. 

M. Mallebay-Vacqueur (Jean, Pascal, Didier), consul honoraire de France dans le Michigan (États-Unis) ; 37 ans de services. 

Mme Marchal (Elisabeth, Marie, Arlette), directrice administrative d’une entreprise, ancienne conseillère consulaire d’Atlanta (États-Unis) ; 33 ans de services. 

Mme Martin, née Khediri (Catya, Claudine), rédactrice en chef d’un magazine francophone, présidente du conseil consulaire de Hong Kong (Chine) ; 16 ans de services. 

M. Noirtin (Jean-Pierre, Albert, Henri), ancien président de la section française du comité France-Ukraine d’une association caritative ; 52 ans de services. 

M. de Nuñez (Mauricio, Carlos), avocat conseil de l’ambassade de France (Argentine) ; 43 ans de services. 

Mme Onillon, née Subileau (Françoise, Bernadette), conseillère des Français de l’étranger, ancienne directrice artistique d’un groupe de prêt-à-porter (Chine) ; 37 ans de services. 

M. Pech (Xavier, Robert, René), entrepreneur dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, président d’une association mémorielle à Hong Kong (Chine) ; 30 ans de services.

Mme Record, née Chirila (Adriana), directrice exécutive de la chambre de commerce et d’industrie française en Roumanie ; 17 ans de services. 

M. Réveillon (Noël, Gilbert dit Gilbert), directeur général d’un cabinet de conseil en technologie de l’information et en connexions d’objets, conseiller du commerce extérieur ; 31 ans de services. 

Mme Rossi (Ana, Helena), enseignante-chercheuse à l’institut des lettres de l’université de Brasilia (Brésil) ; 23 ans de services. 

M. Rossi (Frédéric, Gaston, Bernard), directeur pour l’Amérique du Nord d’un opérateur économique de l’Etat ; 26 ans de services. 

M. Thien-Ah-Koon (Pascal), avocat (Taïwan) ; 21 ans de services. 

Mme Trichot (Claire, Andrée), directrice-fondatrice d’une association d’aide aux mères isolées (Maroc) ; 22 ans de services.

M. Weill (Bruno, Philippe), directeur général d’un groupe bancaire (Chine) ; 17 ans de services. 

Mme Yang (Juh-Wen dite Lena), journaliste, traductrice, productrice de cinéma (Chine) ; 24 ans de services.

Les promus

Mme Bellot, née Vasseur (Véronique, Geneviève), secrétaire du chef de poste à l’ambassade de France à Port-au-Prince (Haïti) promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

M. Siew, né Siew Hew Sam (Gaetan, Michel), architecte, ancien président d’une organisation professionnelle internationale (Île Maurice) promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

Mme Ngwé, née Latchoumanin (Marie-Andrée, Marguerite), avocate (Cameroun). Chevalier du 30 octobre 1999 promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

Mme Gris, née Loumeau (Marie, Bernadette, Marcelle dite Catherine), ancienne directrice générale d’une organisation professionnelle (Île Maurice). Chevalier du 5 juillet 2013 promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

Mme Le Coze (Marguerite, Gabrielle dite Maguy), restauratrice (États-Unis) ; 36 ans de services promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

Mme Estève (Laurence, Marie, Isabelle), cofondatrice et directrice générale d’une école de cirque (Afrique du Sud). Chevalier du 22 septembre 2012 promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

M. Ripert (Eric, Franck), chef restaurateur (États-Unis) ; 31 ans de services promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

Mme Bonnafous (Jacqueline, Claire), psychologue et psychothérapeute (États-Unis) promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

M. Carcy (Jacques, Jean, Louis), vice-président de l’Alliance andorrano-française (Andorre) promue au rang d’officier par le Ministère des Affaires étrangères.

Auteur

  • Chantal Julia est maitre de conférence en Suisse. Après plusieurs années à l'Université de Lettre Paris 1, Chantal a suivi son compagnon à Lausanne où elle enseigne toujours la littérature française. Elle écrit pour différents magazines universitaires et Lesfrancais.press

Laisser un commentaire