Catya Martin, la candidate sur tous les fronts

Catya Martin, la candidate sur tous les fronts

Catya Martin est conseillère consulaire Les Républicains installée à Hong-Kong et est candidate pour les élections législatives dans la XIème circonscription des Français de l’étranger.

« On a la chance d’avoir une circonscription où nous retrouvons toutes les problématiques mondiales » affirme Catya Martin, la candidate à la députation de la plus grande circonscription des Français de l’étranger. Regroupant des pays comme la Russie, l’Ukraine, la Chine, l’Inde et les pays de l’Océanie, les sujets ne manquent effectivement pas dans cette région du monde.

Paysage politique de la circonscription

La politique zéro-Covid et le virus continuent de sévir en Chine. De nombreux Français installés à Shanghai sont confinés durement depuis plusieurs mois à cause de la recrudescence de l’épidémie. Après deux ans de pandémie, un nombre conséquent de Français ont donc quitté le pays, afin de pouvoir retrouver une vie en-dehors de leur appartement. Effectivement, alors que les premières épreuves du Baccalauréat ont débuté au début du mois de mai, les élèves des lycées français sur place ne peuvent toujours pas passer leurs épreuves.

Plus à l’Ouest, la guerre continue de gronder sur le sol ukrainien et de faire des morts, tels que le journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff tué sous les feux russes ce lundi 30 mai. Si aux yeux de Catya Martin, un député n’a pas à gérer les questions diplomatiques car elles dépendent du ministère des Affaires étrangères, elle se préoccupe des ressortissants français installés dans les deux pays. Selon la candidate, « il y a beaucoup de travail à faire en termes d’accompagnement et de soutien de nos populations à l’étranger ».

Catya Martin, élue consulaire et candidate à la députation de la XIème circonscription des Français de l’étranger, en campagne à Singapour.

La montée de Reconquête ! et la baisse de la droite classique

Comme il était déjà spécifié dans le podcast avec la députée-candidate Anne Genetet, le parti d’Éric Zemmour a pris du terrain chez les Français installés hors de France. Catya Martin l’explique par l’errance politique de certaines personnes qui ne se retrouvent plus dans le paysage politique français. Cependant, à ses yeux cela n’est pas lié à la XIème circonscription étant donné que le polémiste y a réalisé quasiment le même score de 7% que dans l’hexagone. Si elle ne parlerait pas de « poussée » de Reconquête !, elle estime tout de même que les élus locaux doivent rassurer les administrés qui n’ont plus foi en leur parti d’origine comme les LR.

Par ailleurs, elle déchiffre le recul de la droite classique incarnée par Les Républicains, par la montée des extrêmes qui aurait effrayé les Français. Ces derniers se seraient donc tournés d’emblée vers Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle afin d’empêcher un second tour Marine Le Pen – Jean-Luc Mélenchon. Les électeurs auraient donc recouru au « vote utile » dès le premier tour.

Les préoccupations des Français

En Asie, en Europe de l’Est et en Océanie, la Caisse des Français de l’étranger (CFE) ne convient pas aux assurés. D’après la candidate LR, la CFE déplait car elle ne prend pas suffisamment en compte le coût de la santé et ne « répond pas à toutes les demandes ».

Par ailleurs, la problématique de l’éducation française préoccupe également les citoyens de la zone Asie-Océanie. Catya Martin aimerait pouvoir accompagner davantage les petites écoles qui souhaitent obtenir une homologation auprès de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), pour avoir « un maximum de petites écoles qui gèrent nos petits enfants français » afin de scolariser davantage de personnes et de créer des ponts avec les lycées français.

De plus, elle voudrait que les critères d’attribution des bourses scolaires soient revus à la baisse et en fonction du coût de la vie des régions où sont installées les familles.

Son programme de campagne

Si la candidate ne souhaite pas attaquer, ou du moins commenter, le bilan du quinquennat de sa concurrente Anne Genetet, elle préfère se concentrer sur son programme. Catya Martin aimerait être un maximum sur le terrain pour aller à la rencontre des administrés et dans le même temps pouvoir les défendre à l’Assemblée nationale. Ainsi, elle équilibrerait son mandat entre Paris et la XIème circonscription. De plus, elle fera de la fiscalité et de l’entrepreneuriat français ses chevaux de bataille si elle est élue à la députation.

Écoutez le podcast avec Catya Martin

Un podcast à retrouver sur toutes vos plateformes favorites

Podcast liste

Auteur

  • Mathieu Hutin est basé entre la France et la Suisse. En plus des articles et podcasts pour Lesfrancais.press, il est rédacteur en chef de la radio H20 en Savoie.

Laisser un commentaire