Optimisme pour la rentrée scolaire à Londres

Optimisme pour la rentrée scolaire à Londres

En France 12,4 millions d’élèves ont fait leur rentrée scolaire ce jeudi 2 septembre. Le ministère de l’Education autorise tous les élèves à être accueillis en présentiel. Mais à partir de l’école élémentaire, ils devront porter un masque à l’intérieur. Nouveauté cette année : les collèges et lycées contribueront dès la rentrée à la campagne de vaccination contre le Covid-19, ouverte aux plus de 12 ans.

Qu’en est-il pour les écoles françaises au Royaume-Uni ? Nous avons voulu poser la question aux responsables de la communauté éducative.

Nouvelle école à Hampstead

Olivier Bertin est le Co-fondateur de l’école « Les Petites Etoiles« .  Nous l’avons rencontré.

“Pendant la pandémie, de nombreuses familles ont quitté Londres pour s’installer à la campagne ou en province. Certaines familles ont aussi quitté le Royaume-Uni suite au Brexit. J’ai lu que Londres comptait presque 20% d’enfants en moins. Malgré ce contexte pas très favorable, Les Petites Etoiles aborde la rentrée très sereinement. Les équipes pédagogiques de nos trois crèches et écoles maternelles sont au complet et opérationnelles. En ce qui concerne les effectifs d’enfants : nous sommes complets à Crouch Hill et avons 2 places disponibles à Tufnell Park (Nord de Londres). Les Petites Etoiles West Hampstead ouvre ses portes le 6 septembre après 3 mois de travaux. L’école est magnifique ! Il reste une place de 2 jours dans la classe des bébés et quelques places dans la classe des « toddlers » (tout-petits). La solide réputation des Petites Etoiles nous permet d’avoir une rentrée 2021 qui s’annonce particulièrement bien.« 

Olivier Bertin, élu consulaire et fondateur « Les Petites Etoiles »
Lesfrancais.press : Quelles seront les mesures sanitaires pour cette nouvelle école? 

“Le gouvernement britannique n’impose plus de mesures particulières dans les écoles mais nous suivons attentivement les évolutions. Dès le début de la crise de la Covid, nous avons équipé Les Petites Etoiles de filtres à air. Ce matériel est assez coûteux, mais filtre efficacement les virus, les pollens et la pollution. Il nous sera utile après la fin de la pandémie. Nous allons bien entendu aussi garder les bonnes habitudes et entretenir les gestes sanitaires mis en place (lavage des mains, nettoyage des jouets plus fréquents, etc.)”

Olivier Bertin, élu consulaire et fondateur « Les Petites Etoiles »

A l’Ecole internationale de Londres 

Pour Aude Bezier, Marketing Coordinator / EA à l’EIFA International School, la rentrée s’est faite le 3 septembre.

“On a 40 nationalités différentes, donc il y a des mouvements réguliers chez nous. Il y a eu des départs et arrivées sans doute liés au Brexit. Il y a eu aussi des changements chez les professeurs.”

Aude Bezier, Marketing Coordinator / EA à l’EIFA International School

Élèves et personnels testés chez l’EIFA

Aude Bezier explique aussi que les enfants sont testés deux fois par semaine.

“On est 300 sur deux bâtiments. Nous avons un système de bulles, donc si un élève est testé positif, on n’aura pas besoin de fermer toute l’école. On fermera uniquement la classe.”

Aude Bezier, Marketing Coordinator / EA à l’EIFA International School

Dans le réseau britannique

Nadia, qui travaille dans deux écoles britanniques publiques du niveau secondaire, explique qu’elle a des enfants d’expatriés dont certains français.

“La rentrée est jeudi 2 septembre 2021. Tous les enfants seront testés mardi à tour de rôle par groupe de classe et de « form ». Dans l’autre rentrée vendredi 3 septembre 2021 pour année 7 ( première année comme la 6 ème en France) et le reste c’est lundi 6 septembre 2021, tous seront testés mercredi par groupe. Présentiel pour tout le monde. Plus d’isolement pour la classe si un cas dans la classe. Toutes les activités extra scolaires sont reprises. Il n’y a plus de bulles.”

Nadia, cadre administratif de l’éducation publique

Le Lycée International de Londres Winston Churchill serein 

La Proviseure, Mireille Rabaté, du Lycée international de Londres, nous détaille les enjeux de la rentrée dans ce prestigieux établissement.

« La Proviseure du Lycée Churchill, Mireille Rabaté, se réjouit d’accueillir les élèves pour une rentrée sous le signe de la sérénité, malgré des interrogations sur les impacts du Brexit et de la Covid-19. Retour au présentiel et à la pédagogie active en classe avec les précautions qui sont d’usage et recommandées par le gouvernement britannique telles que les tests à l’école puis à la maison, la bonne ventilation des classes, la désinfection des locaux, le lavage des mains, le port du masque fortement recommandé dans les espaces communs, le déjeuner échelonné, etc.

Tous les élèves du Secondaire sont testés à l’école le jour de la rentrée puis le test bi-hebdomadaire à la maison jusqu’à ce que les directives soient modifiées par le gouvernement britannique.

Quant à nos taux de réussite aux examens de juin 2021, ils font la preuve de l’excellence par la bienveillance. « Très fiers de nos élèves et de leurs résultats!”.

Mireille Rabaté, Proviseure du Lycée international de Londres
vue du Lycée Winston Churchill

Approche prudente au Lycée Français LFCG

Le Lycée Français Charles de Gaulle se réjouit de commencer l’année sous de meilleurs auspices qu’à la rentrée 2020.

Le Proviseur du Lycée Français, Monsieur Devilard, explique que son établissement prend en compte les directives britanniques et françaises.

“Conformément aux directives officielles locales et à celles de nos diverses autorités de tutelle en France et au Royaume-Uni, le Lycée français Charles de Gaulle de Londres prépare une rentrée en présentiel. Nous nous réjouissons de commencer l’année sous de meilleurs auspices qu’à la rentrée 2020, mais continuons de suivre attentivement l’évolution de la situation qui pourrait nous amener à modifier nos protocoles à l’avenir.”

Monsieur Devilard, Proviseur du Lycée Français Charles de Gaulle

Monsieur Devilard détaille le dispositif qui a été mis en place afin d’assurer la sécurité de son établissement.

“L’approche par bulles est écartée par le « Department for Education » pour tous les niveaux. Nous accueillerons donc les élèves dans cet esprit, mais en poursuivant nos pratiques de nettoyage/désinfection et aération des locaux, ainsi que nos incitations au lavage des mains et à l’utilisation de gel hydroalcoolique. Concernant le port du masque, nous avons opté pour une approche prudente, encourageant les élèves du secondaire et tous les personnels à le poursuivre en intérieur. Enfin, nous avons mis en place le dispositif permettant à tous les collégiens et lycéens dont les parents le souhaitent de se faire tester sur site au Lycée deux fois à la rentrée, avant de reprendre la bonne pratique de l’auto-test bi-hebdomadaire à domicile.”

Monsieur Devilard, Proviseur du Lycée Français Charles de Gaulle

Enfin, on évoque avec lui l’évolution des effectifs après 2 années de Covid, et l’application des nouvelles règles d’immigration, conséquences du Brexit au 1 janvier 2021.

“Les effectifs anticipés en juin semblent se maintenir pour la rentrée, même si l’on doit attendre l’arrivée effective des élèves pour confirmer les chiffres (certaines familles se désistent parfois au dernier moment sans nécessairement nous en informer). Les départs sont habituels dans les établissements français de l’étranger, et si le Brexit et la pandémie paraissent réduire le nombre d’Européens présents sur le sol britannique, nous nous félicitons de continuer d’accueillir de nombreuses nouvelles familles cette année encore pour composer notre communauté scolaire réunissant plus de 40 nationalités.”

Monsieur Devilard, Proviseur du Lycée Français Charles de Gaulle

Malgré les difficultés qui n’épargnent pas nos compatriotes au Royaume-Uni, la rentrée 2021 est bien placée sous le signe de la sérénité, et les expatriés français ou autres sont toujours optimistes.

Laisser un commentaire