Olivier Piton, un Français des USA, vous raconte Kamala Harris

Olivier Piton, un Français des USA, vous raconte Kamala Harris

Le 9 septembre 2021 Olivier Piton sort son troisième essai. Cet élu consulaire aux USA est un observateur privilégié de la vie politique américaine. Après « La nouvelle révolution américaine » (2016) et « Les transgressifs au pouvoir » (2017) Olivier reste fidèle à l’éditeur Plon pour évoquer celle qui s’est imposée comme une figure forte de l’Amérique post-Trump,  « Kamala Harris, la pionnière de l’Amérique », actuelle Vice-Présidente de Joe Biden.   L’essayiste et homme politique qui vit aux USA s’est prêté à un entretien pour présenter le livre et ses enjeux avant le grand lancement de la rentrée. 

Olivier Piton
Olivier Piton
Lesfrancais.press : Olivier Piton, vous êtes un avocat qui vit aux USA depuis plus de 15 ans et  une figure politique pour les Français des Etats-Unis. Votre troisième essai est une biographie de Kamala Harris, la vice-présidente des États-Unis, une figure médiatique sur laquelle beaucoup a déjà été écrit. Votre essai puise-t-il dans votre expérience d’observateur politique « in situ » pour apporter un regard plus riche et plus approfondi que les habituels articles de presse ?

Olivier Piton : En effet, j’ai trouvé intéressant de donner aux lecteurs et aux lectrices francophones une vision – depuis les Etats-Unis – de qui est Kamala Harris. Son milieu, son enfance, son parcours, ses amours et naturellement ses combats politiques. Je tente de donner les clefs pour pouvoir comprendre pourquoi cette femme est à la fois une pionnière et une bâtisseuse de l’Amérique de demain. 

Lesfrancais.press : Vous avez écrit sur les transgressifs en politique dans un essai précédent. Porter une femme issue d’une minorité à la vice-presidence est-il un acte transgressif fort dans l’Amerique post Trump ?

Olivier Piton : Paradoxalement non. Comme souvent, la société est en avance sur le monde politique et, comme je l’explique dans mon livre, la révolution progressiste avait déjà eu lieu quand le couple Biden-Harris a été élu. 

Lesfrancais.press : Parlez-moi svp des principaux défis qui attendent la vice-présidente notamment par rapport aux engagements de la campagne Biden/Harris ? 

Olivier Piton : Kamala Harris c’est d’abord un symbole. Femme, issue de deux minorités ethniques, résolument moderne. Mais elle est bien plus que cela et la cantonner dans un rôle symbolique ne serait pas lui rendre justice. C’est une jeune femme de la bourgeoisie progressiste californienne, nourrie au lait de tous les combats sociétaux de ces 40 dernières années. Elle est une synthèse des luttes antiracistes, féministes et émancipatrices de la génération précédente, celle de ses parents, et des luttes actuelles. Qu’on le souhaite ou qu’on le déplore, elle préfigure ce que sera l’Occident multiculturel de demain. 

Lesfrancais.press : Certains voient déjà Kamala Harris comme l’a successeur naturel d’un Biden qui ne ferait qu’un seul mandat. Comment appreciez-vous ce pronostic précoce ? 

Olivier Piton : J’explique pourquoi c’est probable et pourquoi elle fait tout son possible pour éviter ce piège mortel de l’intrigante politique trop pressée. Il lui faut d’abord faire ses preuves comme vice-présidente et, en lui laissant le « portefeuille » de l’immigration, Joe Biden ne lui a pas fait un cadeau.

Lesfrancais.press : On dit parfois que les biographes s’identifient à leur sujet d’étude. Alors, Kamala est-ce un peu vous ? 

Olivier Piton : Bien sûr. Un peu comme pour Madame Bovary. Avec ceci de particulier que si je peux m’identifier à son parcours, je sais que son aura et son image sont autrement plus transcendants que tout ce qui peut être envisageable pour un élu local français. Au dela de l’identification, la geste politique américaine de Kamala Harris est en tout point impressionnante.

Lesfrancais.press : Merci Olivier et bonne chance au livre ! 
Laisser un commentaire