France : Les anti-pass toujours mobilisés

France : Les anti-pass toujours mobilisés

Du Nord au Sud, dans plus de 150 villes en France, des manifestations ont lieu ce samedi pour le quatrième week-end consécutif contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour les soignants, validés jeudi par le Conseil constitutionnel. Ils étaient plus de 200 000 Français dans les rues selon le décompte officialisé ce dimanche 08 aout 2021.

Quatre cortèges à Paris

En début d’après-midi, le cortège formé au métro Pont de Neuilly à l’appel de Nejeh Ben Farhat, « gilet jaune » de 42 ans, s’est élancé vers la place du Châtelet, dans le centre de Paris. « C’est la manifestation la plus à risques, notamment de départs en cortèges sauvages. On y porte une attention particulière », a expliqué à l’AFP une source policière, évoquant par ailleurs une « vigilance » autour des Champs-Élysées. Les manifestants étaient entourés, tout au long du trajet, par un cordon policier.

Un autre cortège s’est élancé de l’Ecole militaire, à 14 h 30, pour rejoindre la place Vauban. Organisée par Florian Philippot, ancien numéro 2 du FN (devenu RN) et président des Patriotes, cette manifestation réunit plusieurs milliers de personnes parmi lesquelles le souverainiste et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan. Sur Twitter, Florian Philippot avait déjà revendiqué à 16 h la présence de 100 000 personnes.

15.000 à 20.000 personnes à Nice, selon la police

Entre 15.000 et 20.000 personnes sont rassemblées contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire à Nice, selon la police. Une mobilisation plus importante que le week-end dernier où 7000 manifestants avaient défilé.

Des gilets jaunes, des restaurateurs, des gendarmes, des soignants et des sapeurs-pompiers sont présents dans le cortège.

Nice

2450 personnes rassemblées à Lyon, selon la préfecture

2450 opposants au pass sanitaire sont rassemblés à Lyon, selon un décompte de la préfecture communiqué à l’AFP.

Quelques débordements ont éclaté lors de la manifestation lyonnaise, où les forces de l’ordre ont notamment fait usage de gaz lacrymogène avant que le calme ne revienne.

Les pompiers du Sdis 13 en tête de cortège à Marseille

En uniforme ils ont dénoncé, entre autres, les sanctions professionnelles qu’ils risquent en cas de non vaccination.

Marseille

Il y a eu aussi des manifestations contre le pass sanitaire dans les rues de Pau (Pyrénées-Atlantiques), de Mont-de-Marsan (Landes), de Rouen (Normandie), de Bordeaux (Gironde), etc…

Pau
Laisser un commentaire