New Delhi, une élection aux enjeux multiples

New Delhi, une élection aux enjeux multiples

Nous vous proposons aujourd’hui un nouveau débat en vue des élections consulaires de New Delhi. Sur notre plateau, Monsieur Pascal Chazot, de la liste « Français du Monde », soutenue par Europe Ecologie les Verts. Il s’est cependant retiré des élections pour protester contre les conditions de vote, et notamment l’absence de vote par voie électronique. Face à lui, le candidat Franck Barthelemy, de la liste « Ensemble en Asie ». Comme les deux candidates de Pondichéry, Messieurs Chazot et Barthelemy ont à cœur l’éducation et de fournir le meilleur service éducatif à leurs électeurs.

Se retirer des listes pour les élections comme protestation politique

Pascal Chazot

Pascal Chazot a un doctorat en sciences de l’éducation, et a étudié à l’Université Paris 13 et Paris Nord. Il est le chef d’établissement depuis 2001 de la Mahatma Gandhi International School, à Ahmedabad. Ses diplômes sont nombreux, comportant un doctorat d’honneur en psychologie de l’éducation, obtenu à Paris. Passionné par l’éducation, il a animé des stages de formation pour les personnels enseignants, travaillant dans des écoles autorisées par l’office du baccalauréat international. Enfin, il est conseiller consulaire élu représentant les Français d’Asie du sud. Il a reçu la Médaille du Ministère des Affaires Etrangères (dite médaille du président) pour son engagement et ses multiples travaux. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages, en passant des articles aux dictionnaires français-népali. Monsieur Chazot est un intellectuel qui se donne pour ses électeurs. Il considère ces élections comme un « déni démocratique », car il est convaincu que le vote par voie électronique aurait grandement facilité la vie de ses électeurs. Il s’inquiète d’un faible taux de participation de ces derniers, qui devront le 7 novembre faire plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres pour aller voter.

Un candidat aux consulaires touche-à-tout et fin connaisseur de la circonscription

Frank Barthelemy

Franck Barthélémy, qui a décidé de se présenter malgré les difficultés, a entamé sa carrière politique en 1993. Il a été attaché commercial à Mumbai après avoir été diplômé de l’EDHEC. Entrepreneur dans l’industrie du pétrole pour Exxon et BP, il a fini par devenir Conseiller du Commerce Extérieur de la France pour l’Inde en 2015, à la demande du Premier ministre français. Curieux de tout, il est musicien depuis ses trois ans et est marchand d’art à Bangalore. Depuis sept ans, il est présent au conseil des élus et participe activement à la vie des communautés et de la vie consulaire. Il promet de rester à l’écoute et de défendre les projets des électeurs.

Dans ce débat, les questions d’environnement et d’éducation à New Delhi ont été débattues entre les deux candidats. Un saut a été fait sur les moyens de protester contre l’élection consulaire et l’absence de vote sur internet, qui semblent nécessaire dans un territoire aussi grand. La pandémie joue encore un grand rôle dans leur mission et dans ces élections, bien que les campagnes de vaccination de la ville ont été un franc succès. La peur d’un résultat partial et inégal du scrutin reste présente dans leur esprit, et les deux ont opté pour différentes façons de protester. S’ils se rejoignent sur certaines idées, chacun développe sa méthode pour aider les Français de l’étranger dans toutes leurs démarches. 

Ecoutez le podcast de Franck Barthélémy et Pascal Chazot

Retrouvez le podcast sur toutes vos plateformes préférées

Podcast liste
Laisser un commentaire