Menace de grèves pendant le bac, les Lycées Français de l'étranger menacés?

Menace de grèves pendant le bac, les Lycées Français de l'étranger menacés?

Face à une menace de grève du secteur enseignant à l’occasion du baccalauréat, le Ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer s’est voulu rassurant en indiquant que le bac se déroulerait normalement.

«C’est mon devoir de dire à chaque élève, chaque famille, qu’ils ne doivent pas se préoccuper de ce sujet, c’est mon devoir d’assurer le fait que ça se passera bien.» a ainsi indiqué le Ministre

Le Syndicat National des Enseignants du Second Degré (SNES), dans un communiqué et avec notamment la CGT

Le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer

Education et Sud Education, a appelé à une mobilisation lors des épreuves du baccalauréat le 17 juin prochain.

Un appel à la grève dans les réseaux AEFE et de la Mission Laïque Française

La section internationale du SNES a lancé un préavis de grève sur les premières épreuves du baccalauréat (6/06) et du brevet (17/06). Celle-ci fut un temps accompagnée localement par d’autres formations syndicales et notamment l’UNSA au Lycée Français de Barcelone en réaction au non-renouvellement du détachement d’une enseignante et plus largement en critique de la politique mise en place en la matière. Cette situation est depuis résolue, tout comme au Lycée de Milan.

Le non-renouvellement de nombreux postes détachés est un sujet récurrent dans le réseau des Lycées Français à travers le monde. Parmi les autres questions, celle entre autre des coûts de scolarisation qui sont en forte hausse dans plusieurs Lycées en Afrique du nord par exemple. La gestion, et le mode de gestion, des Lycées est également un sujet de débat.

Ce dernier point peut prendre plusieurs formes. Au sein du réseau de l’AEFE par exemple, il y a des établissements en gestion directe, d’autres qui font l’objet d’une convention et enfin une troisième catégorie qui entretient des relations dans le cadre d’un partenariat. Le Lycée Français de Hong Kong vient récemment de choisir cette option, au détriment de la convention qui était proposée par l’AEFE, signalant ainsi un plus grand éloignement du réseau Français.

La réforme du bac au cœur des revendications

Le SNES, dans son communiqué, a mis en avant 3 points en particuliers :

  • une revalorisation des rémunérations ;
  • le retrait des réformes des lycées et du baccalauréat ;
  • le retrait des projets de loi « école de la confiance » et « Fonction publique »

Si, comme nous l’avons indiqué, les Lycées Français de l’étranger ont également des revendications spécifiques comme le renouvellement des détachements et plus de moyens, ces trois aspects sont cependant également l’objet de débats dans le réseau international.

La réforme du bac, qui ambitionne de transformer cet examen mythique d’ici 2021, est par exemple un sujet permanent de débat. Elle vise à un tronc commun plus large et la fin des sections S, ES, et L, ainsi qu’un contrôle continu beaucoup plus important dans le résultat final et la mise en place d’un grand oral.

Une petite révolution qui, nous le voyons avec cet appel à la grève, ne satisfait pas tout le monde. Il n’est pas certain que les propos, qui se veulent rassurants, du ministre quant au déroulé des épreuves du brevet et du baccalauréat.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire