Loi sur le séparatisme : Anne Genetet dénonce les propos de Jacky Deromedi

Loi sur le séparatisme : Anne Genetet dénonce les propos de Jacky Deromedi

Ce lundi 12 avril à 21h, après plus de 15 jours de débats, le Sénat a adopté par 208 voix pour et 109 voix contre le projet de loi « Projet de loi confortant le respect des principes de la République et de lutte contre le séparatisme » après l’avoir modifié par de nombreux amendements.

Si le coeur de la loi fait consensus, certains amendements déposés par le groupe LR font polémique et en particulier celui liant l’absentéisme scolaire et l’immigration qu’a défendu la sénatrice LR des Français établis hors de France sur France Inter.

Racisme ou maladresse ?

La sénatrice Jacky Deromedi, à l’origine de l’amendement, a eu toutes les peines du monde à justifier ce choix au micro de l’humoriste Guillaume Meurice sur France Inter ce vendredi 9 avril 2021.

Interrogée sur les populations auxquelles elle fait référence dans son texte, la sénatrice précise qu’il ne s’agit «pas nécessairement des musulmans». Elle affirme que les personnes issues de l’immigration viennent parfois de pays où «il y a des civilisations, il y a des éducations différentes».

«C’est dans la loi séparatisme parce que malheureusement, on constate que la plupart des enfants qui ont des problèmes viennent un peu de l’immigration. C’est des enfants, la plupart du temps, qui ne sont pas des enfants… euh… je ne sais pas comment vous dire. Des enfants qui sont dans des quartiers où peut-être les parents s’occupent moins d’eux, où le respect de la République est moins une évidence»

La sénatrice Jacky Deromedi sur France Inter le 9 avril

Précédemment dans un entretien à Marianne daté du 8 avril, la sénatrice explicite autrement cette inscription dans la loi sur le séparatisme, déclarant que l’absentéisme est une forme d’«exclusion d’un système où les enfants auraient la chance de côtoyer d’autres élèves».

Cependant le mal est fait, la séquence n’a pas tardé à susciter un tollé, Libération allant jusqu’à dénoncer le «racisme ordinaire» de l’élue.

Un impact sur les consulaires ?

Il n’y a pas que la presse de Gauche qui a retenu cette déclaration maladroite. Anne Genetet, députée des Français établis hors de France, en Europe orientale et en Asie, mais aussi en charge des élections consulaires pour le parti présidentiel, LREM, est montée au créneau dès samedi 10 avril sur Facebook.

Anne Genetet n’hésite pas à faire le lien avec les candidats aux élections consulaires Les Républicains. Ces derniers ont fait profil bas, ne réagissant pas publiquement à la polémique. Cependant, en “off”, la plupart sont indignés et s’interrogent, en cas d’élection comme Conseiller ou Délégué des Français de l’Etranger , sur le vote qu’ils feront lors des sénatoriales de cet automne.

En effet, Jacky Deromedi est pressentie pour être la numéro 2, derrière le sénateur Frassa, sur une liste “Les Républicains” lors du renouvellement de 6 des 12 sénateurs représentant les élus consulaires au Sénat français.

Quel sera l’impact de cette déclaration ? Sur les consulaires ? Les sénatoriales ? La réponse dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

2 Comments

  1. Il est bien connu que les immigrants doivent se conformer aux us et coutumes du pays qui les accueille, s’adapter aux lois et façons de se comporter dans la société. La France a toujours été blanche et catholique, les immigrants apportent un peu de leur héritage mais ne doivent pas changer ce qui a toujours été en vigueur dans notre démocratie. Je conçois qu’ils continuent à pratiquer leur religion chez eux ou dans leur lieu de culte et sur la voie publique, c’est la laïcité qui prime. Il y a donc séparatisme à ce niveau, les vêtements et objets laissant penser à une religion ne doivent pas être visibles. Ma religion, je la porte dans mon coeur et mon esprit, il n’est pas nécessaire de l’extérioriser et surtout pas l’imposer aux autres comme cela se voit actuellement.

Laisser un commentaire