Les Français de passage doivent quitter la Russie

Les Français de passage doivent quitter la Russie

En raison des « restrictions croissantes apportées à la circulation aérienne entre la Russie et l’Europe », du fait de la guerre en Ukraine, la France a « fortement recommandé » à ses ressortissants de passage de quitter la Russie à partir de ce dimanche. Pour l’instant, la consigne ne s’applique pas aux résidents sur place. Cependant, les expatriés sont nombreux à être en France à l’occasion des vacances scolaires, vont-ils rentrer ? Ceux sur place, ne seront-ils pas tentés de quitter le territoire russe au plus vite ? Les prochains jours seront cruciaux pour eux.

Touristes, cadres en mission et étudiants doivent quitter la Russie

La France recommande désormais à ses ressortissants de passage en Russie de « quitter sans délai » le pays en raison des « restrictions croissantes apportées à la circulation aérienne entre la Russie et l’Europe », et à tous les Français (les expatriés sont donc aussi concernés) de partir du Bélarus par la route, dans deux communiqués publiés dimanche 27 février.

Points de passage vers l’Union Européenne depuis la Biélorussie

Les Français se trouvant en Biélorussie sont invités, par le gouvernement, à quitter sans délai le pays par la route, via les points de passage frontaliers avec la Lituanie, la Pologne ou la Lettonie. Le cas échéant, les passagers arrivés par voie aérienne doivent solliciter, pour la Biélorussie, un visa de sortie auprès des services du ministère biélorusse de l’Intérieur.

Frontière entre la Pologne et la Biélorussie

Auteur

  • L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse.

Laisser un commentaire