Les Français de l'étranger craignent un retour difficile dans leur pays de résidence

Les Français de l'étranger craignent un retour difficile dans leur pays de résidence

L’épidémie du coronavirus repart à la hausse, notamment à cause du variant Delta. Les pays sont donc nombreux à renforcer leurs mesures. La France a décidé de mettre en place des contrôles renforcés à ses frontières mais de l’autre côté, elle a simplifié ses conditions d’accès au pays en simplifiant le schéma vaccinal. Les expatriés redoutent leur retour dans leur pays de résidence, surtout lorsque celui-ci se trouve hors de l’UE. Explications. 

Comment faire reconnaître son certificat de vaccination hors UE pour ENTRER en France? 

Si vous avez été vacciné dans votre pays de résidence, hors de l’UE, vous ne pouvez donc pas bénéficier du certificat covid européen permettant une circulation plus fluide intraeuropéenne. Mais, pas de panique, il existe une démarche assez simple pour faire reconnaître votre certificat de vaccination par la France, et ainsi, pouvoir accéder au pays sans soucis. 

Pour le moment, les Français ayant reçu un vaccin homologué par l’Agence européenne du médicament (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson + Covishield reconnu par la France depuis peu) doivent prendre contact avec l’Assurance maladie, qui pourra ensuite fournir « un certificat de vaccination étranger reconnu au niveau des frontières pour entrer en France »Les expatriés ayant reçu un vaccin non homologué ne peuvent faire reconnaître leur vaccination en France pour le moment.

À SAVOIR : Le schéma vaccinal a été simplifié: dès à présent, une vaccination est considérée complète au bout de 7 jours après les deux injections contre 14 jours auparavant.

De ce côté-là, pas de soucis, l’attestation fournie par l’Assurance maladie sur base de votre certificat de vaccination local suffit pour entrer en France. Les expatriés redoutent surtout leur retour dans leur pays de résidence, qui est souvent bien plus compliqué. Bon nombre d’entre eux ne sont pas revenus en France depuis le début de la pandémie, et ne savent pas quand est-ce qu’ils pourront y revenir à cause de ces mesures compliquées. 

Lesfrancais.press fait le point sur la situation, continent par continent. 

EUROPE : 5 PAYS EN LISTE ROUGE, des mesures renforcées pour accéder à la France

L’Espagne, le Portugal, Chypre, les Pays-Bas et la Grèce sont mis sous surveillance au sein de l’espace européen depuis ce 17 juillet. La France exige un test PCR réalisé 24h avant le départ pour les non vaccinés (contre 72h aujourd’hui). 

Pour le reste, l’application TousAntiCovid est désormais capable de reconnaître le certificat européen et peut (enfin) lire tous les QR code européen.

ASIE : THAÏLANDE, un retour soumis à quarantaine même pour les vaccinés sauf à Phuket qui s’ouvre au tourisme

Cécile vit avec son compagnon entre Pattaya et Bangkok, dans la zone industrielle, depuis maintenant 1 an et demi. Tous deux sont partis pour le travail pour un contrat de trois ans avec une société française venue s’implanter en Thaïlande. Depuis le début de la pandémie, ils n’ont pas pu retourner en France voir leurs familles respectives. Et ils ne savent pas quand ils pourront y retourner.

Ils expliquent que c’est surtout le retour de Thaïlande qui pose problème, l’entrée en France étant plutôt simple. « Il suffit de faire un test PCR pour venir. Mais au retour, il faut faire 14 jours de quarantaine même pour les personnes vaccinées » déplore Cécile.

Phuket fait office d’exception: les personnes vaccinées n’ont pas à faire de quarantaine alors que le reste de la Thaïlande l’exige, même pour les expatriés résidant là-bas.

Mathieu est dans ce cas. Ce français expatrié habite depuis 6 ans à Phuket et travaille comme enseignant à mi-temps. Ça fait deux ans qu’il n’a pas vu sa famille, depuis le début de la pandémie. Il doit se rendre en France en août mais déplore des conditions de retour vers la Thaïlande difficile. Il redoute aussi son arrivée en France à cause du pass sanitaire dont il ne pourra bénéficier. « Je me sens comme un pestiféré, je suis invisible », soupire-t-il.

Pour l’instant, la Thaïlande figure en orange sur la carte de classification des zones à risque de la France, pour la consulter, veuillez vous rendre sur ce site.

Pour consulter les règles, veuillez consulter régulièrement ce site. A l’heure actuelle, voici les règles en vigueur à respecter pour votre arrivée en France: 

Pour consulter les conditions de retour, veuillez vous rendre sur le site de l’ambassade de Thaïlande

ASIE: le cas de HONG KONG, la France considérée comme un pays à « haut risque »

Sur le groupe Facebook des expatriés français de Hong Kong, beaucoup estiment un retour vers la France assez facile. Là où ça bloque, c’est plutôt au niveau du retour à Hong Kong. L’un des conseillers français des étrangers de Hong Kong et Macao, Marc Guyon, va dans ce sens: « Pour accéder a la France, il n’y a pas de problème: plus besoin de test PCR pour les vaccinés », explique-t-il.

« Mais pour revenir à Hong Kong, même les vaccinés doivent se mettre en quarantaine. 3 semaines pour les non-vaccinés, 2 semaines pour les vaccinés, et depuis peu, 1 semaine si un test anticorps est fait ici à Hong Kong », détaille le conseiller. Un test PCR et des documents sont aussi demandés

Des restrictions qui freinent les expatriés, redoutant un retour difficile dans leur pays de résidence. Souvent venus pour travailler à Hong Kong, les expatriés ne peuvent se permettre d’effectuer une quarantaine à leur retour à cause de leur travail. Ainsi, beaucoup annulent leur départ par peur du retour très compliqué depuis que la France est inscrite sur la liste des pays dits « à haut risque » depuis le 16 octobre dernier

Pour l’instant, Hong Kong figure en rouge sur la carte de classification des zones à risque de la France, pour la consulter, veuillez vous rendre sur ce site. Pour consulter les règles, veuillez consulter régulièrement ce site.

Règles en vigueur pour la France, à destination d’un pays « rouge » ou en provenance de l’un de ces pays

Pour votre retour, veuillez consulter le site de l’ambassade française à Hong Kong. Voici les mesures à suivre pour votre retour :

ETATS-UNIS : l’Europe toujours bannie, pensez à vérifier votre statut avant de quitter le pays

Pour les Français des États-Unis, là aussi, ça coince… D’un côté, les États-Unis figurent en rouge sur la carte de classification des zones à risque de la France. Et de l’autre, les États-Unis ont instauré un « travel ban » (soit interdiction de voyager) pour plusieurs pays du monde dont tous les pays européens, la France comprise

Ce « travel ban » met à mal les possibilités d’un retour en France pour les français vivant aux États-Unis. Beaucoup déplorent cette situation, comme Anne, qui n’a pas vu sa famille depuis deux ans. Dévastée, elle explique qu’elle ne peut quitter les États-Unis car elle n’a ni de carte verte ni la nationalité américaine. Après un retour en France, son accès aux États-Unis, pays où elle vit et travaille, pourrait lui être refusé puisqu’elle n’est pas en possession de ces papiers. 

« Le Travel ban pour l’Europe pose de sérieux problèmes », explique Laure Pallez, conseillère des Français à l’étranger des États-Unis. « Les entreprises américaines sont demandeuses de réouverture des frontières parce qu’elles ont besoin de main d’oeuvre. Mais la situation n’évolue pas… », déplore-t-elle.

Après un voyage en France, votre retour aux Etats-Unis pourrait donc être compromis: « Tout dépend du statut des personnes. S’ils n’ont pas l’autorisation de revenir sur le sol américain, c’est très risqué de quitter les US aujourd’hui », explique la conseillère précisant que les personnes ayant cette autorisation sont celles qui ont soit une carte verte, la double nationalité ou un passeport américain. Certains types de visa sont aussi acceptés « mais très peu, c’est au cas par cas »

Ce « travel ban » met sous pression les Français des Etats-Unis: « Les drames personnels sont très nombreux : beaucoup de personnes n’ont pas vu leur famille depuis le début du covid »,  pointe Laure Pallez.

Retrouvez la liste détaillée des personnes qui sont autorisées à se rendre aux Etats-Unis sur le site de l’ambassade américaine

Si vous souhaitez vous rendre en France, les règles sont les mêmes que pour Hong Kong ci-dessus, les Etats-Unis étant aussi en « rouge » (consultez le même site).

Laisser un commentaire