Les Européens et l’alcool

Les  Européens  et  l’alcool

En  2019,  selon  Eurostat,  8,4  %  de  la  population  adulte  de  l’Union  européenne consommait  de  l’alcool  quotidiennement,  28,8  %  une  fois  par  semaine,  22,8  %  une  fois  par  mois  et  26,2  %  n’en  avaient  jamais  consommé  ou  n’en  avaient  pas  consommé au  cours  des  12  derniers  mois. 

Avec les années, l’alcool s’installe

La  consommation quotidienne  d’alcool  augmente  avec  l’âge.  La  part  la  plus  faible  de ceux qui  consommaient  de  l’alcool  le  plus  fréquemment  (c’est-à-dire  tous  les  jours)  a  été enregistrée  chez  les  15  à  24  ans  (1,0  %)  tandis  que  la  part  la  plus  élevée  chez  les  75  ans et  plus  (16,0  %).  Cependant,  ce  dernier  groupe  d’âge  représentait  également  la proportion  la  plus  élevée  de  personnes  n’ayant  jamais  consommé  d’alcool  ou  n’en  ayant pas  consommé  au  cours  des  12  derniers  mois  (40,3  %). La  consommation  hebdomadaire  d’alcool  était  assez  stable  dans  tous  les  groupes  d’âge entre  25  et  64  ans,  la  part  la  plus  élevée  étant  observée  chez  les  personnes  âgées  de  45 à  54  ans  (33,5  %).  La  consommation  mensuelle  et  moins  d’une  fois  par  mois  diminue légèrement  avec  l’âge.  Les  personnes  âgées  de  25  à  34  ans  ont  enregistré  la part  la  plus élevée  de  consommation  mensuelle  d’alcool  (28,5  %).  

Set of strong alcohol drinks in glasses – whiskey, cognac, vodka, rum, tequila. Dark background.

Les hommes consomment toujours plus que les femmes

La  consommation  quotidienne  et hebdomadaire  d’alcool  était  plus  fréquente  chez  les  hommes  que  chez  les  femmes (respectivement  13,0  %  des  hommes  contre  4,1  %  des  femmes  et  36,4  %  des  hommes contre  21,7  %). La  consommation  quotidienne  d’alcool  était  la  plus  fréquente  au  Portugal,  avec  un cinquième  (20,7  %)  de  la  population  consommant  de  l’alcool  chaque  jour,  suivi  par l’Espagne  (13,0  %)  et  l’Italie  (12,1  %).  En  revanche,  la  part  la  plus  faible  était  d’environ 1,0  %  en  Lettonie  et  en Lituanie.  Aux  Pays-Bas,  près  de  la  moitié  de  la  population (47,3  %)  consomme  de  l’alcool  chaque  semaine,  suivi  de  près  par  le  Luxembourg (43,1  %)  et  la  Belgique  (40,8  %).  La  consommation  mensuelle  dans  l’Union  était  la  plus élevée  en  Lituanie  avec  31,3  %,  en  Lettonie  (31,1  %)  et  à  Chypre  (30,4  %).  

La Croatie la plus sobre

Parmi  les États  membres  de  l’Union,  la  Croatie  a  signalé  la  part  la  plus  élevée  de  la population (38,3  %)  qui  n’a  jamais  consommé  d’alcool  ou  n’en  a  pas  consommé  au  cours  des  12 derniers  mois.  Dans  tous  les  États  membres,  les  hommes  consommaient  plus  d’alcool que  les  femmes.  Les  écarts  les  plus  importants  entre  les  sexes  ont  été trouvés  au Portugal  (33,4  %  contre  9,7  %)  et  en  Espagne  (20,2  %  contre  6,1  %) pour  la consommation  quotidienne  et  en  Roumanie  (32,2  %  contre  6,6  %)  et  en  Slovaquie (30,6  %  contre  8,8  %)  pour  une  consommation  hebdomadaire.  

Dans  tous  les  pays européens,  les  femmes  représentaient  une  proportion  significativement  plus  élevée  de personnes  n’ayant  jamais  consommé  d’alcool  ou  n’en  ayant  pas  consommé  au  cours  des 12  derniers  mois.  Le  plus  grand  écart  entre  les sexes  a  été  trouvé  à  Chypre  (12,8  % d’hommes  contre  44,2  %  de  femmes),  en  Bulgarie  (16,2  %  contre  42,0  %)  et  en  Italie (21,5  %  contre  46,7  %). 

Une  forte  consommation  épisodique  est  définie  comme  l’ingestion  de  l’équivalent  de plus de  60  g  d’éthanol  pur  en  une  seule  fois.  Parmi  les  États  membres  de  l’Union, entre  4 % (Chypre  et  Italie)  et  38 %  (Danemark)  des  adultes  ont  déclaré  avoir  pris  part  à  des épisodes  de  consommation  excessive  d’alcool  au  moins  une  fois  par  mois (vins compris).  Parmi  ceux-ci,  la  majorité  l’a  fait  tous  les  mois,  tandis  qu’une  plus  faible  proportion  a  adopté  le comportement  au  moins  une  fois  par  semaine.

Laisser un commentaire