Le vote des expatriés a commencé - fil d'actualités en direct

Le vote des expatriés a commencé - fil d'actualités en direct

Depuis quelques heures, les bureaux de vote situés dans les Amériques sont ouverts. Que ce soit dans les DOM comme la Martinique ou Saint-Pierre-et-Miquelon ou à Montréal comme à New-York, les Français de l’étranger comme tous leurs compatriotes sont appelés à choisir le prochain Président de la République. Sur cette page que nous mettrons à jour jusqu’à 20 heures dimanche 24 avril 2022 (CET), nous vous rapportons les faits marquants de ce second tour dans les bureaux de vote à l’étranger.

MAJ le 24 avril à 20h (CET)

Les Amériques

Les informations disponibles ci-dessous ont été mises à jour le 24 avril à 18h (CET).

Canada

Consulat de Montréal

A Montréal, on reprend les mêmes et on recommence. Même centre de vote géant, concentration de tous les électeurs de la plus grande communauté de Français en dehors du continent européen sur le Palais des expositions de la ville québécoise, et mobilisation contre Marine Le Pen ont entrainé à nouveau un embouteillage géant. Ainsi une longue file organisée par des dizaines de bénévoles serpentait dès le début de matinée autour du palais des congrès. Beaucoup avaient un café dans une main, un livre ou leur téléphone dans l’autre, pour patienter. Le temps va être à long.

En début d’après-midi, l’attente diminuait et les files se résorbaient, tout le monde a-t-il pu voter ou certains ont-ils abandonné ? On le saura avec la participation qui devrait être supérieure à celle du 10 avril si on en croit les réseaux sociaux et les Français croisés par nos citoyens-témoins aux abords du Palais des congrès de Montréal.

Bureau de vote à Montréal – 23 avril 2022 ©Express Canada

Le choix des Français de Montréal sera particulièrement suivi. C’est le seul bureau de vote de la circonscription qui avait placé Jean-Luc Mélenchon en tête, loin devant Emmanuel Macron, alors auront-ils fait le choix du Président sortant ou vont-il voter pour Marine Le Pen ? Avec ce vote des expatriés, nous aurons un bon indice de ce que les électeurs de la France insoumise feront en France.

Toronto : une réorganisation bien menée

Dans la capitale canadienne, la leçon de 2017 avait été bien apprise. Un dédoublement des bureaux de vote entre le consulat et le Lycée français a permis de réduire les files d’attente et de fluidifier le scrutin.

L’équipe consulaire, en harmonie avec les élus consulaires et les associations, a ainsi pu compter sur le renfort de 50 bénévoles. La participation avait d’ailleurs été en hausse dans cette circonscription au premier tour par rapport à 2017. Comme quoi si on les traite comme des « Français à part entière », les expatriés font leur devoir citoyen.

USA

Aux Etats-Unis, la participation, est décevante, en début de scrutin, l’espoir était grand de voir un sursaut de mobilisation. Mais finalement sur place, de Los Angeles à New-York, les Français des Etats-Unis d’Amérique se sont peu mobilisés tout en confirmant un vote acquis au Président de la République qui était arrivé en tête dans toutes les circonscriptions consulaires du pays de l’Oncle Sam au premier tour (moyenne de 58%).

Bureau de vote à Washington – 23 avril 2022 ©AFP

Au premier tour, dans la circonscription de Washington – qui englobe cinq États américains ainsi que la capitale du pays – le taux de participation n’était que d’environ 30%, on peut imaginer un bond important. Résultat du vote des expatriés dans quelques heures !

Brésil

Dans l’Etat géant du sud du continent, le vote des expatriés est une vraie aventure. On l’avait évoqué dans un article consacré aux circonscriptions géantes. Eloignement, insécurité, coût des transports, les écueils sont nombreux. Et logiquement, la participation reste faible avec 34%.

Bureau de Vote à Sao Paulo – 23 avril 2022 ©AGIF via AFP

Sur ces terres de la France insoumise, le résultat comme à Montréal sera scruté avec attention, Jean-Luc Mélenchon ayant un grand vivier de partisans sur place. La responsable des Français établis hors de France du parti mélenchoniste, Florence Poznanski, qui y a longtemps vécu, n’a pas lésiné pour faire entendre la consigne de Jean-Luc Mélenchon de s’opposer à Marine Le Pen.

Mexique

Les chiffres de Mexico montrent une participation stable avec 15 000 électeurs qui se sont rendus aux urnes.

Panama

Dans ce petit Etat d’Amérique centrale, à la réputation sulfureuse, les Français sur place ont voté à plus de 20% pour Eric Zemmour tandis que Jean-Luc Mélenchon obtenait près de 15% des bulletins et Marine Le Pen, elle, fermait la marche des opposants à Macron avec près de 9% des voix. Quels seront les choix de ces électeurs ? Peut-être l’abstention ? On ne se pressait pas ce matin aux bureaux de vote.

Océanie

Les informations disponibles ci-dessous ont été mises à jour le 24 avril à 18h (CET).

Australie

Pour ceux qui vivent dans les grandes villes australiennes comme Melbourne ou Perth, exercer son droit de vote est relativement aisé. Mais pour les autres, c’est quasiment mission impossible. Ainsi, les Français vivant dans le territoire du Nord doivent voter à Sydney, une ville située à 4000 kilomètres de Darwin par exemple. La participation semble toujours être faible.

Lors du premier tour, seulement 34% des électeurs inscrits s’étaient rendus aux urnes, une participation en forte baisse par rapport à la présidentielle de 2017, où un peu plus de 50% des électeurs s’étaient abstenus. Une participation faible, mais qui dans un pays grand comme 14 fois la France, est avant tout de nature structurelle. Sur tout le territoire, les autorités consulaires ont ouvert 11 bureaux de vote.

Le scrutin s’est achevé à un taux d’abstention de 62%.

Indonésie

Les Français de ce pays où les conflits avec la CFE sont nombreux n’en ont pas tenu rigueur à Emmanuel Macron selon les premiers chiffres et ce malgré une participation aussi en baisse.

Asie

Les informations disponibles ci-dessous ont été mises à jour le 24 avril à 18h (CET).

Les Français de Chine ont commencé à voter au second tour de l’élection présidentielle, mais ceux de Shanghai sont à nouveau privés de scrutin du fait de la mise en quarantaine de la capitale économique chinoise. Les expatriés français restent confinés chez eux, comme la plupart des 25 millions d’habitants de la mégapole depuis le début du mois et sans perspective de déconfinement.

Hong-Kong

Participation en hausse ! La situation liée à la Covid et les nombreux départs peuvent expliquer une participation faible au premier tour, le sursaut républicains a battu son plein dans la cité entre deux mondes.

Chine

1 Français sur deux s’est déplacé et ce malgré le confinement stricte imposé à la ville de Shangai où il ne fut même pas possible d’organiser le scrutin/

Moyen-Orient

Les informations disponibles ci-dessous ont été mises à jour le 24 avril à 18h (CET).

Près de 22 000 Français établis aux Émirats se rendent aussi aux urnes à Abu Dhabi et à Dubaï. Afin d’éviter l’affluence en fin d’après-midi, le consulat général de France à Dubaï a recommandé aux électeurs d’y être le plus tôt possible.  

Afrique

Les informations disponibles ci-dessous ont été mises à jour le 23 avril à 18h (CET).

Le vote commence à 06h du matin (CET).

Europe

Les informations disponibles ci-dessous ont été mises à jour le 24 avril à 20h (CET).

Belgique

A Bruxelles, l’organisation a été revue afin de fluidifier le parcours des électeurs. Dès l’ouverture, ils étaient nombreux à se presser au centre de vote au Parc des expositions.

Centre de vote à Bruxelles ©Nicolas Honoré

Portugal

A Lisbonne, la situation fut difficile pour ce second tour. Une mobilisation en hausse qui a entrainé 3 heures de file d’attente au consulat basé à Lisbonne.

Royaume-Uni

Une participation en hausse et une organisation bien rodée ont marqué ce scrutin dans le pays du Brexit.

Auteur

Laisser un commentaire