Le grand débat sur l’Europe commence chez nous.

Le grand débat sur l’Europe commence chez nous.

mars 22, 2019 0 Par Laurent Dominati

 Les élections européennes auront lieu les 25 et 26 mai prochain. Le 25 pour les électeurs pour les électeurs inscrits sur le continent américain. Les candidatures seront déposées entre le 23 avril et 3 mai. Quant à la campagne officielle, elle commencera le 13 mai et s’achèvera la veille des scrutins.

Mais le débat commence. Notamment pour les Français à l’étranger. Près de la moitié de ceux-ci vivent en Europe.

Lesfrancais.press,organise, avec ses partenaires, Euractiv, media de référence sur les questions européennes, et La French Radio, première radio destinée aux français de l’étranger, le premier débat public, retransmis en direct, sur les élections européennes. Il aura lieu à Bruxelles, le 2 avril, à 18.30, dans les locaux d’Euractiv, à l’International Press Centre. Il sera animé par le fondateur d’Euractiv, Christophe Leclercq et Lesfrancais.press. Vous pourrez suivre cette rencontre en direct sur lafrenchradio.com et découvrir les moments les plus intenses dès le lendemain sur notre site.

La plupart des formations politiques y seront représentées. Les Républicains par un candidat national, le Rassemblement national par son secrétaire général, Nicholas Bay,député européen. Le parti socialiste Cecilia Gondard, Première secrétaire de la fédération des français de l’étrange et élue consulaire, Europe Ecologie les Verts par Nicole Kiil-Nielsen, ancienne députée européenne ; La France Insoumise par Sophie Rauszer, conseillère parlementaire de Jean Luc Mélenchon et probable candidate, LREM par un de ses probables candidats.

Nous sommes sommes heureux d’organiser ce premier débat, à Bruxelles, pour les Français de l’étranger avec de fortes personnalités, connues et reconnues. Nous les remercions.

Ce sera peut-être le premier débat de ce niveau pour les élections européennes. Il n’y a pas de démocratie sans débat, sans confrontation.

Nous sommes certains que beaucoup de Français de Belgique -ou de non Français- y assisteront. Ce qui suppose respect écoute et tolérance. D’autres l’écouteront sur la French radio. Nous en rendrons compte, évidemment.

Tous ces candidats sont d’accord sur un point : l’Europe et son avenir conditionne le notre.

Pour ma part j’ajouterai qu’il conditionne aussi celui du monde.

Les Français qui vivent hors de France le savent mieux que les autres.

 

Publicités