Le foie gras! Une tradition de plus en plus critiquée

Les Français de Californie ne pourront pas déguster de foie gras lors des fêtes, à moins de le faire venir de France. La commercialisation de l’emblématique produit du Sud-Ouest y est en effet interdite, au nom du bien-être animal.  L’importante communauté résidant à New York bénéficie d’un sursis mais à partir de 2022, il sera interdit de pratiquer le gavage, d’en vendre, d’en servir et même d’en détenir. Un coup dur pour les exportateurs français, les deux grandes fermes de la périphérie de New York et l’intermédiaire d’Artagnan. Sa fondatrice la française Ariane Daguin l’a annoncé « on va se battre », et contester la décision devant les tribunaux.

La production interdite au Danemark, Royaume-Uni, Australie

La totalité des pays de l’Union européenne disposent de lois qui visent à la protection animale. Dans de très nombreux cas, cela justifie l’interdiction du gavage et parfois de la commercialisation.
Ainsi la production de foie gras est interdite au Danemark, au Royaume-Uni, en Italie, en Finlande, en Allemagne… ailleurs dans le monde en Australie par exemple.

Les seuls pays de l’Union européenne qui produisent encore du foie gras sont : la France, la Hongrie, la Bulgarie, l’Espagne et une partie de la Belgique (le gavage est interdit dans la région de Bruxelles depuis 2017 et le sera également en Flandre à partir de 2023 ; seule la Wallonie n’a pas encore prononcé d’interdiction). Dans les faits, la France produit environ 80% du foie gras mondial et en est le premier consommateur mondial.

Les Français de l’étranger qui ne rentrent pas dans l’Hexagone pour les fêtes n’auront donc que peu de possibilités de déguster ce produit de plus en plus controversé.

Laisser un commentaire